Navigation – Plan du site

Éditorial

Editorial
Boris Adjemian
p. 5-6

Texte intégral

1Ce premier numéro d’Études arméniennes contemporaines est la concrétisation d’un projet de revue sachant allier la discussion de thèmes à fortes résonances sociales et une véritable exigence scientifique. Revue semestrielle publiée par la Bibliothèque Nubar de l’UGAB, Études arméniennes contemporaines s’intéresse aux problématiques portant sur les mondes arméniens actuels, ou celles qui, dans d’autres domaines sociogéographiques, leur font écho. Pluridisciplinaire, elle publie les contributions de chercheurs venus de tous les horizons des sciences humaines et sociales, en particulier celles qui portent sur les espaces géographiques, historiques, politiques et culturels imbriqués que forment l’Arménie, le Caucase, la Turquie et le Moyen-Orient. Ouverte au comparatisme, la revue aborde également des questions plus transversales, par le truchement de dossiers thématiques ou de numéros spéciaux, mais aussi de varia, comme les relations internationales, les nationalismes, les diasporas, les migrations, les enjeux mémoriels et patrimoniaux, les politiques d’éducation, l’étude des génocides et des crimes de masse, etc.

2Cette ligne éditoriale s’inscrit dans le prolongement de la Revue arménienne des questions contemporaines publiée par la Bibliothèque Nubar de l’UGAB depuis 2004, dont elle prend la suite. Le choix d’un nouveau titre et d’une maquette de couverture entièrement repensée coïncident avec l’organisation d’un comité de rédaction actif, la décision de publier désormais des textes à la fois en français et en anglais, et l’ambition de diffuser la revue non seulement auprès du grand public mais également dans le monde académique. Études arméniennes contemporaines entend ainsi contribuer au champ des études arméniennes qui existe bel et bien en Europe, notamment en France, mais qui ne dispose plus actuellement d’un périodique scientifique francophone pour la période contemporaine. Au-delà de ce cercle scientifique, la revue continuera à s’adresser aussi à un grand public désireux de s’informer, avec pour ambition d’apporter à ce lectorat des clefs pour comprendre les questions contemporaines qu’elle aborde. C’est dans ce même souci de diffusion des savoirs que nous avons décidé, dès l’origine de ce projet éditorial, d’œuvrer à la mise en ligne de cette revue, décision désormais mise en pratique grâce au soutien du CLEO. La publication en ligne d’Études arméniennes contemporaines est appelée à se développer parallèlement à sa diffusion sur support papier. Nous sommes particulièrement heureux de franchir cette nouvelle étape, qui fait d’Études arméniennes contemporaines la première revue en ligne, qui plus est en accès libre, dédiée au domaine des études arméniennes.

3Les articles publiés dans ce premier numéro donnent un aperçu des croisements thématiques, géographiques et disciplinaires que souhaite favoriser Études arméniennes contemporaines. Taline Papazian propose une étude comparée des déclarations d’indépendance des trois États du Caucase du Sud : la Géorgie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan. En contrepoint de l’actualité du conflit syrien, Isabelle Feuerstoss dresse un tableau de la configuration géopolitique au Moyen-Orient dans les années qui ont précédé le soulèvement en Syrie. En guise de bilan d’étape, le texte de Raymond Kévorkian tente un tour d’horizon des recherches historiques menées sur le génocide des Arméniens depuis une trentaine d’années. Quant à l’article de Julien Zarifian, qui illustre notre parti pris de publier désormais aussi des contributions en anglais, il s’intéresse aux résonances politiques et diplomatiques actuelles du génocide de 1915 à travers l’exemple de sa non-reconnaissance aux États-Unis. Les lecteurs trouveront également, dans la rubrique « Travaux », des informations relatives à des événements scientifiques ou à des recherches en cours, tels que des résumés de thèses ou de mémoires universitaires présentés par leurs auteurs, ainsi que, dans les « Notes de lecture », les comptes rendus d’ouvrages récemment publiés. Dans la rubrique « Essais », ils trouveront également parfois des textes écrits de manière plus libre par des contributeurs issus ou non du monde académique. Enfin, Études arméniennes contemporaines fera régulièrement place à des entretiens avec des universitaires ou des chercheurs. Nous espérons qu’elle servira ainsi de plateforme à des échanges nouveaux et féconds.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Boris Adjemian, « Éditorial », Études arméniennes contemporaines, 1 | 2013, 5-6.

Référence électronique

Boris Adjemian, « Éditorial », Études arméniennes contemporaines [En ligne], 1 | 2013, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 21 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/eac/314

Haut de page

Auteur

Boris Adjemian

Rédacteur

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Bibliothèque Nubar de l’UGAB

Haut de page
  • Logo Bibliothèque Nubar de l'UGAB
  • Logo Union générale arménienne de bienfaisance (UGAB)
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals