Pour citer cet article

Référence électronique

Tatiana Michoud-Pogossian, « La mémoire de Londres entre transparence et opacité dans les œuvres d’Iain Sinclair et de Peter Ackroyd », Études britanniques contemporaines [En ligne], 44 | 2013, mis en ligne le 29 novembre 2013, consulté le 19 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ebc/492  ; DOI : 10.4000/ebc.492