Navigation – Plan du site
Varia

« Nos vies étaient profondément bouleversées » : Le Marlowe Lowdown, une chronique canadienne de la Seconde Guerre mondiale

Our Lives Were Greatly Disrupted” - The Marlowe Lowdown, a Canadian Chronicle of World War II
Arnaud Chaniac
p. 106-131

Résumés

En 1941, la guerre sépare une dizaine d’amis canadiens unis par un arrière-plan commun : le Montréal bourgeois, blanc, anglo-protestant. Se jurant de garder contact, l’un d’eux se propose de fonder un hebdomadaire informel : le Marlowe Lowdown. Chaque numéro est composé d’extraits commentés de lettres, centralisées. Le tout est expédié aux contributeurs dont le cercle s’élargit progressivement. Publié jusqu’en janvier 1946, le Marlowe Lowdown recrée un réseau social dont les liens sont menacés de dissolution. Rassemblant le récit de nombreuses expériences combattantes, il offre un regard original sur une « communauté imaginée » – la nation canadienne.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2019.

Plan

Une source et une ressource de médiation atypique
De l’épreuve de soi à l’épreuve du monde
Fixer les contours d’une « communauté imaginée »
Conclusion

Aperçu du texte

Alors que le Québec des années 1960 est soulevé par une Révolution Tranquille rebattant les cartes des hiérarchies sociales de la Belle-Province, John Porter ébauche un portrait du Canada comme celui d’une « mosaïque verticale » (PORTER, 1965). Juxtaposition de communautés, le corps civil canadien serait traversé de rapports de domination multidimensionnels, faisant la spécificité mais aussi la faiblesse de son modèle national. Le schéma proposé par Porter n’a en réalité rien de nouveau et trouve ses racines dans une réflexion menée à l’articulation des années 1930 et 1940. Politologues et penseurs canadiens usent alors de la même métaphore pour distinguer la société canadienne du melting-pot étasunien, en revenant abondamment sur les tessons constitutifs de la nation canadienne, mais aussi sur les fractures qui les séparent (GIBBON, 1938). C’est dans cette veine que s’inscrit Hugh MacLennan lorsqu’il oppose « deux solitudes », canadienne-française et canadienne-anglaise, dans une e...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Arnaud Chaniac, « « Nos vies étaient profondément bouleversées » : Le Marlowe Lowdown, une chronique canadienne de la Seconde Guerre mondiale », Études canadiennes / Canadian Studies, 84 | 2018, 106-131.

Référence électronique

Arnaud Chaniac, « « Nos vies étaient profondément bouleversées » : Le Marlowe Lowdown, une chronique canadienne de la Seconde Guerre mondiale », Études canadiennes / Canadian Studies [En ligne], 84 | 2018, mis en ligne le 01 juin 2019, consulté le 17 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/eccs/1309 ; DOI : 10.4000/eccs.1309

Haut de page

Auteur

Arnaud Chaniac

Arnaud Chaniac est actuellement élève du département d’Histoire de l’École normale supérieure de Paris (promotion B/L 2014). Ancien chargé de cours de l’université McGill (Montréal), il est titulaire d’un Master d’histoire transnationale réalisé à l’ENS de Paris ainsi qu’à l’École nationale des Chartes.

Haut de page

Droits d’auteur

AFEC

Haut de page
  • Logo AFEC
  • OpenEdition Journals