Navigation – Plan du site
Articles

Introduction

Au-delà des frontières, jusqu’où va le Canada ?
Régis Marchiaro
p. 9-10

Texte intégral

1Poser la problématique du rayonnement du Canada et en faire un bilan en ce début du troisième millénaire peut sembler une entreprise osée. Cette période charnière marque la fin d’un cycle commencé avec la révolution industrielle et le début de la construction d’un nouveau monde marqué pour l’essentiel par l’incertitude de ce qui va sortir de la fermentation qui agite notre planète dans sa globalité. Le Canada n’est pas épargné par ces transformations en marche.

2Les grandes séquences qui ont rythmé la démocratie canadienne, ont amené à l’exercice du pouvoir des entités qui brouillent radicalement les images qu’une grande partie de l’Europe mais aussi du monde avaient de cet immense territoire. S’en trouve hypothéquée l’empathie que beaucoup ressentaient pour cet espace de liberté, de respect des droits de l’homme, de protection de l’environnement, constatant avec consternation la fin du partage jusque-là sans réserve d’un patrimoine que les hommes d’esprits qualifiaient de commun.

3Le 39ème Colloque International de l’AFEC — à l’occasion duquel fut fêté le 35ème anniversaire de l’Institution — qui s’est déroulé à Montpellier du 15 au 18 juin 2011, s’est penché sur cette question du rayonnement du Canada : « Au-delà des frontières, jusqu’où va le Canada » ?

4Le Centre d’Études Canadiennes des Universités de Montpellier (CECAM) a toujours fait le pari d’innover, c’est-à-dire d’avoir une pensée d’avance. Déjà en 1991, sous la responsabilité de son Président le professeur Jean Philippe COLSON, il avait accueilli le colloque de l’AFEC sur le thème, ô combien, précurseur de « l’environnement et des déchets ». Le revoilà en 2011 toujours animé par la même volonté.

5Volonté d’ouverture vers tous ceux que le Canada intéresse quel que soit leur horizon.

6Volonté de pluridisciplinarité permettant d’avoir la vision la plus large possible de cette société.

7Volonté d’accueillir des contributions, reflets de la réalité de notre époque affranchie des carcans intellectuels et factuels qui nient les évolutions permanentes et rendent impossible toute projection dans le futur.

8Vous trouverez dans cet ouvrage la première partie des communications que les participants aux journées de Montpellier ont bien voulu nous confier groupées par thème. Qu’ils en soient remerciés. Un deuxième ouvrage, le n°73 décembre 2012, suivra.

9Ce colloque organisé par le CECAM, recevait le soutien du Ministère des Affaires Extérieures et du Commerce International du Canada (MAECI) et de l’Ambassade du Canada en France.

10L’Université unique « Montpellier Sud de France » s’est associée très activement à la réalisation de ce projet.

11Enfin rien n’aurait été possible sans l’aide bienveillante de la Région Languedoc-Roussillon en la personne de son Président Christian BOURQUIN auprès de qui nous avons trouvé un allié précieux qui a mis à notre disposition l’hémicycle de la Région et les équipes du Conseil Régional pour notre plus grande satisfaction.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Régis Marchiaro, « Introduction », Études canadiennes / Canadian Studies, 72 | 2012, 9-10.

Référence électronique

Régis Marchiaro, « Introduction », Études canadiennes / Canadian Studies [En ligne], 72 | 2012, mis en ligne le 03 juin 2015, consulté le 26 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/eccs/335

Haut de page

Auteur

Régis Marchiaro

Directeur du CECAM

Haut de page

Droits d’auteur

AFEC

Haut de page
  • Logo AFEC
  • OpenEdition Journals