Navigation – Plan du site

AccueilNuméros88No Fixed Address. An Amorous Jour...

No Fixed Address. An Amorous Journey d’Aritha Van Herk : de l’enfermement à la libération

No Fixed Address. An Amorous Journey by Aritha Van Herk: from Closure to Liberation
Patricia Paillot
p. 239-253

Résumés

Cet article se propose d’étudier le portrait d’Arachne Manteia, la protagoniste de No Fixed Address de Aritha Van Herk, qui incarne la conquête de l’Ouest canadien au volant d’une Mercedes pour découvrir de nouveaux territoires, s’affranchir peu à peu des stéréotypes féminins à travers une posture subversive et irrévérencieuse, créant ainsi une nouvelle identité. Il s’agira d’observer les différentes formes d’enfermement et de libération progressive fondée sur la déconstruction de modèles pour promouvoir une femme libre et libérée des soumissions aux normes culturelles et vestimentaires.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2021.

Plan

La Mercedes : de la fixité au mouvement
Arachne : inversion et rébellion
Émancipation et désacralisation
Conclusion

Aperçu du texte

« I’ll always love stories of women adventurers. I keep reading those crazy picaresque novels […] ». (VAN HERK, quoted in VERDUYN 2001, 28).

Comme un road movie évocateur du film de Ridley Scott, Thelma and Louise (1991), No Fixed Address (1986), troisième roman de la romancière, essayiste et universitaire canadienne Aritha Van Herk, embarque le lecteur à bord d’une Mercedes pour sillonner l’Ouest canadien et partir vers le nord. Cheval du XXe siècle, cette voiture, ce « […] territoire transportable et pneumatique […] » (DELEUZE 1980, 393), est conduite par une femme vendeuse et représentante de lingerie féminine. Par sa forme particulière, une constellation de chapitres très brefs, son ton de badinage sérieux et ses emprunts à de multiples genres, No Fixed Address multiplie les embardées et défie la catégorisation, en étant considéré tour à tour comme « a feminist frontier fiction » (HOWELLS 2004, 205), un roman picaresque (HUTCHEON 1988, 6) ou bien une parodie de roman gothique (HU...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patricia Paillot, « No Fixed Address. An Amorous Journey d’Aritha Van Herk : de l’enfermement à la libération »Études canadiennes / Canadian Studies, 88 | 2020, 239-253.

Référence électronique

Patricia Paillot, « No Fixed Address. An Amorous Journey d’Aritha Van Herk : de l’enfermement à la libération »Études canadiennes / Canadian Studies [En ligne], 88 | 2020, mis en ligne le 01 juin 2021, consulté le 28 février 2021. URL : http://journals.openedition.org/eccs/3648 ; DOI : https://doi.org/10.4000/eccs.3648

Haut de page

Auteur

Patricia Paillot

Patricia Paillot, Maître de conférences en études anglophones, Université de Bordeaux/INSPE d’Aquitaine. EA CLIMAS 4196. Ses recherches portent sur les phénomènes de déplacement topologique et tropologique ; ainsi le décalage est-il étudié sous toutes ses formes, des phénomènes de migrations à l’utilisation de l’humour et de l’ironie. Ses dernières recherches portent sur la réhabilitation d’hommes ou de communautés que l’histoire a négligés (Boyden, Ondaatje) ainsi que l’importance de la terre et du corps comme enjeux politiques. Articles publiés sur Margaret Atwood, Carol Shields, Michael Ondaatje, Joseph Boyden, Nancy Huston, Aritha Van Herk, Robertson Davies.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

AFEC

Haut de page
  • Logo AFEC
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search