Navigation – Plan du site

AccueilNuméros80Avant-propos

Texte intégral

1Le numéro 80 de la Revue Etudes Canadiennes/Canadian Studies se divise en deux parties. Dans un premier temps, nous avons choisi de consacrer un numéro thématique au Canada dans la Grande Guerre. Nous avons sollicité des contributions qui faisaient appel à de nouvelles recherches ou à de nouvelles perspectives sur la Grande Guerre vue du Canada, ou sur la manière dont le Canada se souvient de cette guerre, particulièrement à l’approche de la commémoration de la bataille de Vimy en avril 1917.

2L’optique de cette publication est de renouveler la littérature scientifique sur des sujets bien connus. Dans un premier temps, des contributions d’historiens traitent de l’impact de la guerre sur la nation canadienne et sur la place du Canada dans l’espace impérial au sortir de la guerre. Ainsi Mourad DJEBABLA s’intéresse à l’effort de guerre alimentaire des fermiers de la Saskatchewan, puis Miho MATSUNUMA mène une enquête dans la presse montréalaise pour analyser le discours des journaux sur la naissance de la Société des Nations en 1919. Quant à Sarah GLASSFORD, elle évalue l’impact de l’engagement des jeunes au sein de la Croix-Rouge canadienne et s’interroge sur cet engagement dans les années qui suivent jusqu’au second conflit mondial.

3Nous avons également sélectionné des travaux qui apportent un regard neuf sur les représentations de la Première Guerre Mondiale en littérature comme le montre l’article de Zachary ADAM sur la représentation de la vie sexuelle des soldats canadiens en Europe et sur le conflit moral qui s’engage de retour au pays. Par ailleurs, nous avons choisi de publier trois excellents articles qui se complètent sur le rôle des commémorations de la Grande Guerre au Canada. Mélissa DAVIDSON s’intéresse aux hommages rendus lors des funérailles de deux figures héroïques de la Grande Guerre plus de vingt-ans après la fin du conflit. Comment la nation et les anciens combattants revivent-ils ces moments de souvenir ? De même Joan COUTU s’interroge sur la place de Vimy comme lieu du souvenir et de la commémoration dans la conscience nationale canadienne, depuis son inauguration jusqu’à aujourd’hui. Quant à Adame COOMBS, il jette un regard neuf sur la manière dont le site, à mille lieux du Canada, représente un lien vivant, physique, géologique et biologique, rattaché à la mémoire des combattants de la Grande Guerre.

4Dans une deuxième partie, nous publions quatre travaux de doctorants présentés lors de journées doctorales organisées par le Centre d’Etudes sur le Canada de l’université de Grenoble, en novembre 2015. Ces journées intitulées « le Canada, la mondialisation et votre thèse » ont montré la vitalité de la relève de la recherche en France sur le Canada. Nous sommes heureux de vous présenter les travaux de quatre jeunes doctorants ou docteurs : Chloé Carbuccia, Simon Fleury, Marie Moreau et Fabio Scetti. Nous remercions le comité scientifique de ces journées et les collègues grenoblois d’avoir sélectionné et évalué ces articles de qualité.

5Pour terminer, une fois n’est pas coutume, nous proposons quatre recensions d’ouvrages, rédigés ou présentés par des Canadianistes reconnus (Jean-Pierre AUGUSTIN et Jean DUMAS ; Laurence ARRIGHI et Matthieu LeBLANC ; Daniel ROYOT et Vera GUENOVA ; Nischik REINGARD) que leurs pairs ont souhaité évaluer pour la communauté des lecteurs de la revue. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos ouvrages ou vos recensions pour les prochains numéros.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Le Jeune, « Avant-propos »Études canadiennes / Canadian Studies, 80 | 2016, 5-6.

Référence électronique

Françoise Le Jeune, « Avant-propos »Études canadiennes / Canadian Studies [En ligne], 80 | 2016, mis en ligne le 01 juin 2017, consulté le 21 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/eccs/631 ; DOI : https://doi.org/10.4000/eccs.631

Haut de page

Auteur

Françoise Le Jeune

Françoise Le Jeune (Centre de Recherche en Histoire Internationale et Atlantique, EA 1163) est professeur d’histoire nord-américaine et britannique (XVIIIe-XIXe) à l’Université de Nantes. Ses travaux de recherche portent sur l’Empire britannique et particulièrement sur les politiques coloniales développées dans l’espace nord-américain entre 1763 et 1867. Elle a consacré trois monographies à cette question, ainsi que de nombreux articles. Elle est directrice et rédactrice en chef de la Revue Etudes Canadiennes/Canadian Studies et vice-présidente de l’Association Française des Etudes Canadiennes.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

AFEC

Haut de page
  • Logo AFEC
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search