Navigation – Plan du site

AccueilNuméros06L’efficacité de la différenciatio...

L’efficacité de la différenciation et de la sélection scolaire : une comparaison économique des systèmes éducatifs

Nathalie Damoiselet et Louis Lévy-Garboua

Résumés

Cet article contribue à l’analyse économique des systèmes éducatifs, à partir d’une représentation théorique simplifiée de leur fonctionnement, et d’une comparaison des systèmes éducatifs de 16 pays industrialisés fondée sur l’analyse empirique des réponses d’un échantillon d’experts à un questionnaire conçu à cette fin. Le modèle théorique repose sur l’hypothèse que les systèmes éducatifs produisent deux grandes catégories de capital humain : un ensemble de connaissances générales améliorant les capacités, que l’on appellera « éducation » ; et une pluralité de compétences spécialisées, que l’on appellera « formations ». La comparaison empirique des systèmes éducatifs porte notamment sur la différenciation des curricula et sur la sélection des étudiants. Elle met en évidence d’importantes différences entre les systèmes éducatifs nationaux sur ces deux points, conformes notamment aux prédictions du modèle relatives à la différenciation des cursus scolaires.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nathalie Damoiselet et Louis Lévy-Garboua, « L’efficacité de la différenciation et de la sélection scolaire : une comparaison économique des systèmes éducatifs »Économie publique/Public economics [En ligne], 06 | 2000/2, mis en ligne le 07 décembre 2005, consulté le 27 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/economiepublique/1613 ; DOI : https://doi.org/10.4000/economiepublique.1613

Haut de page

Auteurs

Nathalie Damoiselet

Ministère de l’Éducation et Université René Descartes – Paris-V

Louis Lévy-Garboua

Université de Paris-I Panthéon-Sorbonne

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search