Navigation – Plan du site

AccueilNuméros28-29DossierPayer nuit gravement à la santé :...

Dossier

Payer nuit gravement à la santé : une étude de l’impact du renoncement financier aux soins sur l’état de santé

Paul Dourgnon, Florence Jusot et Romain Fantin
p. 123-147

Résumés

Cet article propose d’analyser des déterminants du renoncement aux soins pour raisons financières puis d’étudier ses conséquences sur l’évolution de l’état de santé quatre ans plus tard à partir des données de l’Enquête Santé Protection Sociale. L’analyse des déterminants du renoncement montre le rôle important joué par l’accès à une couverture complémentaire, au côté de celui de la situation sociale présente, passée et anticipée. L’analyse montre ensuite que le renoncement aux soins a un effet causal sur la dégradation de l’état de santé ultérieur. Elle suggère ainsi que les difficultés d’accès aux soins contribuent aux inégalités de santé.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Paul Dourgnon, Florence Jusot et Romain Fantin, « Payer nuit gravement à la santé : une étude de l’impact du renoncement financier aux soins sur l’état de santé »Économie publique/Public economics, 28-29 | 2012, 123-147.

Référence électronique

Paul Dourgnon, Florence Jusot et Romain Fantin, « Payer nuit gravement à la santé : une étude de l’impact du renoncement financier aux soins sur l’état de santé »Économie publique/Public economics [En ligne], 28-29 | 2012/1-2, mis en ligne le 20 décembre 2012, consulté le 30 novembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/economiepublique/8851 ; DOI : https://doi.org/10.4000/economiepublique.8851

Haut de page

Auteurs

Paul Dourgnon

Irdes et PSL, Université Paris-Dauphine, Leda-Legos

Florence Jusot

PSL, Université Paris-Dauphine, Leda-Legos et Irdes

Articles du même auteur

Romain Fantin

Irdes

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search