Navigation – Plan du site

AccueilNuméros357-358DossierStructures d’exploitation et exer...

Dossier

Structures d’exploitation et exercice de l’activité agricole : continuités, changements ou ruptures ?

Introduction
Michaël Bermond, Pierre Labarthe, Marc Parmentier, Laurent Piet, Jacques Rémy et Aude Ridier
p. 5–6

Texte intégral

1Ce numéro est issu des échanges qui se sont tenus lors du colloque organisé par la SFER en février 2015 à Rennes et consacré à l’évolution des structures d’exploitation et des formes d’exercice de l’activité agricole.

2À l’heure où des changements structurels importants continuent de s’opérer au sein de l’agriculture française, il a semblé utile de prendre le temps de la réflexion pour analyser les tendances à l’œuvre, en étudier les facteurs explicatifs et les conséquences, identifier les éléments de continuité et de rupture ainsi que déterminer les leviers susceptibles d’infléchir les trajectoires actuelles. Le colloque a permis la confrontation d’une grande richesse d’approches de la question du changement structurel, à travers notamment les disciplines de l’économie, de la sociologie et de l’agronomie. Il a permis également de présenter, sur ce sujet, les recherches actuelles en sciences sociales et dans les champs thématiques couverts par la revue Économie rurale. Ces recherches visent à mieux cerner ce qu’est aujourd’hui une exploitation agricole, à en saisir les contours et les formes d’organisation du travail, à réinterroger ses spécificités en tant qu’unité de production économique ou qu’entité sociologique. Certains travaux font une large place aux approches quantitatives et questionnent la capacité de la statistique publique à rendre compte de ces nouvelles réalités.

3Ce numéro spécial reflète ces questionnements par son équilibre entre quatre articles dans la rubrique « Recherche » et quatre articles, à fondements plus empiriques, dans la rubrique « Faits et chiffres ». Cette sélection d’articles couvre les différentes problématiques de l’évolution actuelle des structures d’exploitation agricole. L’article de Sophie Madelrieux, Laurent Dobremez et Dominique Borg aborde la question de la gestion de la main-d’œuvre et, à travers elle, les difficultés à assurer la succession, en particulier dans les systèmes de production très dépendants de la main-d’œuvre tels que les élevages de montagne. Bruno Legagneux et Valérie Olivier-Salvagnac analysent, à travers les données du recensement agricole de 2010, les différentes formes d’emploi et les nouvelles combinaisons d’apports en travail en agriculture. Gilles Allaire et Élise Maigné approfondissent la connaissance de l’évolution des carrières des exploitants en croisant les données du recensement avec celles de la Mutualité sociale agricole entre 2003 et 2013. Leurs travaux, ainsi que ceux d’Hubert Cochet questionnent finalement la persistance ou le déclin du modèle familial, en lien avec cette nouvelle gestion des formes d’emploi et des carrières. Au-delà de la gestion de l’emploi, l’article d’Hélène Brives, Carole Chazoule, Philippe Fleury et Perrine Vandenbroucke s’interroge sur le développement, en Rhône-Alpes, de nouveaux systèmes d’activités tels que les circuits courts et sur l’émergence, en France, d’un nouveau concept déjà étudié aux États-Unis, celui d’une « agriculture du milieu ». Le développement de nouvelles formes et de nouveaux modèles d’exploitation n’est pas sans poser des questions quant à la performance économique, technique et environnementale de ces modèles et sur leur acceptabilité. Christine Roguet, Boris Duflot et Michel Rieu proposent une analyse spécifique des exploitations d’élevage de porcs à travers l’Europe depuis 2000, leur étude s’intéressant notamment au processus récent d’intensification et de spécialisation des exploitations. En lien avec la question de la concentration de la production porcine, Laurence Grannec, Mathilde Salinas, Yannick Ramonet, Philippe Boudes et Adel Selmi proposent quant à eux une analyse des conflits entre éleveurs et citoyens à partir d’un travail d’enquête mené entre 2012 et 2014 en Bretagne.

4L’ensemble de ces articles nous semble être un fidèle témoin des débats du colloque de 2015 qui balaie, certes de façon non exhaustive, quelques-unes des grandes questions qui traversent aujourd’hui l’évolution des systèmes de production agricole en France métropolitaine et en Europe.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michaël Bermond, Pierre Labarthe, Marc Parmentier, Laurent Piet, Jacques Rémy et Aude Ridier, « Structures d’exploitation et exercice de l’activité agricole : continuités, changements ou ruptures ? », Économie rurale, 357-358 | 2017, 5–6.

Référence électronique

Michaël Bermond, Pierre Labarthe, Marc Parmentier, Laurent Piet, Jacques Rémy et Aude Ridier, « Structures d’exploitation et exercice de l’activité agricole : continuités, changements ou ruptures ? », Économie rurale [En ligne], 357-358 | janvier-mars 2017, mis en ligne le 17 février 2017, consulté le 21 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/economierurale/5092

Haut de page

Auteurs

Michaël Bermond

Pierre Labarthe

Articles du même auteur

Marc Parmentier

Laurent Piet

Articles du même auteur

Jacques Rémy

Articles du même auteur

Aude Ridier

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search