Navigation – Plan du site
recherche

Soigner autrement ses animaux : la construction par les éleveurs de nouvelles approches thérapeutiques

To Care Animals in a Different Way: How Do Breeders Build New Therapeutic Approaches
Florence Hellec et Claire Manoli
p. 7-22

Résumés

Les approches alternatives en santé animale sont devenues courantes dans les élevages, bien que leur efficacité soit contestée par nombre de scientifiques et de vétérinaires. Suivant les principes de la sociologie pragmatique, les auteures ont formalisé le processus par lequel les éleveurs s’approprient ces approches, en reconstituant les quatre scènes au cours desquelles ils s’y confrontent : la formation, l’essai en ferme, le travail en groupe d’éleveurs, la consultation individuelle de spécialistes. Les usages que les éleveurs font de ces approches alternatives relèvent alors de la figure de l’amateur : ils articulent différentes approches pour soigner leur troupeau, ce qui implique une coordination entre leurs propres interventions et celles des autres professionnels de santé.

Haut de page

Notes de l’auteur

Cet article est issu de travaux de recherche financés par le métaprogramme Gestion Intégrée de la Santé Animale de l’INRA.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Entrer en formation pour soigner autrement
1. Des phases de remise en cause des pratiques d’élevage
2. Un choix à la fois économique et éthique
3. L’engagement dans un parcours de formation
Les différentes scènes de la diffusion des approches alternatives de la santé en élevage
1. Scène une : la formation
2. Scène deux : l’essai en ferme
3. Scène trois : le travail en groupe
4. Scène quatre : la consultation
Les éleveurs face aux techniques alternatives de la santé : la figure de l’amateur
1. Réinvestir le rapport sensible à l’animal
2. Articuler différentes approches de la santé
3. De nouvelles formes de collaboration entre éleveurs et experts en santé animale
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les approches alternatives de la santé animale – qu’il s’agisse de médecines telles que l’homéo-, la phyto-, l’aromathérapie ou de méthodes préventives liées à la conduite d’élevage comme OBSALIM® – sont présentées par leurs promoteurs comme des contrepoints à la médecine vétérinaire classique : elles reposeraient sur une approche plus globale de la santé (Experton, 2014), où la santé ne se construit pas en administrant des médicaments mais plutôt par l’analyse des facteurs multiples à l’origine du déséquilibre de l’organisme. Néanmoins, la question de leur efficacité continue de faire débat au sein de la communauté scientifique : au mieux, elle resterait toujours à démontrer (Jardine, 2016), au pire, elle est déniée (Rijnberk et Ramey, 2007). En l’absence de consensus quant à leurs effets thérapeutiques, ces méthodes restent peu connues et peu utilisées par les vétérinaires ruraux (Duval et al., 2017). Cependant, leur utilisation est devenue courante pour les éleveurs engagés dans ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Florence Hellec et Claire Manoli, « Soigner autrement ses animaux : la construction par les éleveurs de nouvelles approches thérapeutiques », Économie rurale, 363 | 2018, 7-22.

Référence électronique

Florence Hellec et Claire Manoli, « Soigner autrement ses animaux : la construction par les éleveurs de nouvelles approches thérapeutiques », Économie rurale [En ligne], 363 | janvier-mars 2018, mis en ligne le 31 mars 2020, consulté le 24 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/economierurale/5384 ; DOI : 10.4000/economierurale.5384

Haut de page

Auteurs

Florence Hellec

INRA, unité ASTER, Mirecourt ; florence.hellec@inra.fr

Articles du même auteur

Claire Manoli

Groupe ESA École Supérieure d’Agriculture d’Angers, unité URSE, Angers ; c.manoli@groupe-esa.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page