Navigation – Plan du site
Faits et chiffres

Libéralisation des marchés laitiers. Une perspective depuis le secteur laitier espagnol

The liberalization of dairy markets: A perspective from the Spanish dairy sector
Jorge Santiso et Francisco Sineiro
p. 129-139

Résumés

L’augmentation des quotas a permis à l´Espagne d’accroître sa production de lait sans compromettre l’équilibre du marché, mais en 2014-2015 se crée un écart d´environ 5 % de la production entre l’offre et la demande, une situation similaire à celle présente dans l’ensemble de l’Union européenne. Le retour à l’équilibre exige une réduction de la production qui devrait être ordonnée et équilibrée afin de ne pas compromettre le maintien du secteur laitier dans les différentes régions.

Haut de page

Notes de l’auteur

Travail présenté à SFER LML (Clermont-Ferrand, 9-10 juin 2016) et publié dans les actes du colloque. Les arguments correspondent à une situation concrète du secteur laitier au printemps 2016, bien que mi-2017 ils restent pleinement valides. Nous avons opté pour la préservation du texte original, nous limitant à une adaptation au format Faits et Chiffres d’Économie rurale.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

La filière laitière en Espagne. Quelques éléments
Dynamiques récentes
1. Soft landing et production croissante
2. Amélioration du degré d’approvisionnement
3. Crise de surproduction
4. Maintien des tendances en 2016
5. Effets sur le marché du lait en Espagne
Conclusion

Aperçu du début du texte

Comme pour les autres productions, le secteur laitier européen a subi un processus de déréglementation en direction d’une plus grande orientation vers le marché et la compétitivité de l’agriculture européenne (CEC, 2002). Dans une première phase, l’Union européenne (UE) a réduit les instruments de soutien des prix, qui ont laissé le secteur laitier fortement tributaire de l’évolution du marché international. Dans une seconde phase, la déréglementation a été complétée par la suppression des quotas après une période appelée Soft Landing, qui a commencé en 2008 et a pris fin avec son abolition dès mars 2015.

Ce processus a été accompagné de plusieurs études sur les impacts éventuels à long terme, qui ont été fondés sur plusieurs modèles d’équilibre partiel du marché, avec estimation des changements dans la production et les prix du lait et des produits laitiers par rapport à un scénario de référence (Bouamra-Mechemache et al., 2008, 2009 ; Lips et Rieder, 2005). Le résultat de ces trava...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jorge Santiso et Francisco Sineiro, « Libéralisation des marchés laitiers. Une perspective depuis le secteur laitier espagnol », Économie rurale, 364 | 2018, 129-139.

Référence électronique

Jorge Santiso et Francisco Sineiro, « Libéralisation des marchés laitiers. Une perspective depuis le secteur laitier espagnol », Économie rurale [En ligne], 364 | Avril-juin 2018, mis en ligne le 14 juin 2020, consulté le 20 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/economierurale/5655 ; DOI : 10.4000/economierurale.5655

Haut de page

Auteurs

Jorge Santiso

Université de Santiago de Compostela, Ecoagrasoc

Francisco Sineiro

Université de Santiago de Compostela, Ecoagrasoc

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page