Navigation – Plan du site
Faits et chiffres

Russie : un retour réussi sur la scène agricole mondiale. Des années 1990 à l’embargo

Russia: A successful comeback on the world agricultural market. From the 1990s to the embargo
Quentin Mathieu et Thierry Pouch
p. 103-118

Résumés

L’instauration par Moscou d’un embargo commercial à l’endroit des produits agricoles et alimentaires en provenance de l’Union européenne, des États-Unis et de quelques autres pays comme la Norvège ou l’Australie a eu des répercussions importantes. Ces répercussions n’ont toutefois été mesurées que du seul côté des exportateurs. Le préjudice économique subi, notamment par des producteurs français de viandes, de fruits et légumes et de produits laitiers, a été rapidement mis en avant. Sans sous-estimer l’importance des pertes occasionnées par la fermeture du marché russe, il semblait intéressant de voir quelles ont pu être les conséquences de l’embargo côté russe. L’article montre que cette politique commerciale n’a fait qu’amplifier une tendance à l’œuvre depuis le début des années 2000, à savoir le redressement de l’agriculture russe. La Russie est ainsi (re)devenue l’un des grands acteurs agricoles mondiaux.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Héritage soviétique et développement agricole
1. Une structuration des exploitations agricoles russes en partie basée sur le legs soviétique
2. Une politique agricole nationale longue à se dessiner
Une balance agroalimentaire déficitaire, et les conséquences de l’embargo commercial
1. Production agricole relancée, mais un déficit de la balance commerciale agroalimentaire
2. L’embargo a contribué à consolider le redressement agricole de la Russie
3. L’agriculture comme levier d’une stratégie géoéconomique
4. Inscrire l’embargo russe dans un contexte de guerre commerciale

Aperçu du début du texte

Décrété à la suite des sanctions financières infligées par les pays occidentaux dans le contexte de la crise ukrainienne, l’instauration par Moscou d’un embargo commercial durant l’été 2014 à l’encontre des produits agricoles et alimentaires en provenance des États-Unis, de l’Union européenne, du Canada, de Norvège et d’Australie, a très vite suscité deux types d’interrogations. Le premier a trait aux conséquences commerciales de cet embargo sur les pays exportateurs de biens agricoles et alimentaires vers la Russie. Dans le cas spécifique de l’Union européenne, la fermeture du marché russe a intensifié la concurrence intra-communautaire puisque les principaux exportateurs ont cherché des débouchés de substitution à leurs produits sur le marché intérieur européen. Le second type de questionnement a concerné les modalités de l’approvisionnement alimentaire de la Russie. Des sources d’approvisionnements alternatives ont-elles été recherchées et trouvées par Moscou auprès de nouveaux f...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Quentin Mathieu et Thierry Pouch, « Russie : un retour réussi sur la scène agricole mondiale. Des années 1990 à l’embargo », Économie rurale, 365 | 2018, 103-118.

Référence électronique

Quentin Mathieu et Thierry Pouch, « Russie : un retour réussi sur la scène agricole mondiale. Des années 1990 à l’embargo », Économie rurale [En ligne], 365 | Juillet-septembre 2018, mis en ligne le 30 septembre 2020, consulté le 19 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/economierurale/6038 ; DOI : 10.4000/economierurale.6038

Haut de page

Auteurs

Quentin Mathieu

Service études, références et prospective Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture-Paris ; quentin.mathieu@apca.chambagri.fr

Articles du même auteur

Thierry Pouch

Université de Reims Champagne-Ardenne Laboratoire REGARDS. Service études, références et prospective Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture-Paris ; thierry.pouch@apca.chambagri.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page