Navigation – Plan du site
Faits et chiffres

Le vigneron champenois dans sa filière. État des lieux, évolutions et enjeux économiques

Growers in the champagne industry: State of play, evolutions, and economic issues
Aurélie Ringeval-Deluze
p. 95-105

Résumés

Malgré des performances économiques passées hors normes, la filière champagne n’a pas profité du dynamisme du marché des vins effervescents de ces dix dernières années. Dans un contexte concurrentiel qui s’est fortement durci, les expéditions de champagne en volume ne progressent plus et les vignerons sont les plus touchés par cette situation. La rentabilité économique de ces derniers est menacée à la fois par le ralentissement de leurs expéditions en aval de la filière, mais également par une diminution de leurs marges d’exploitation du fait de la baisse des rendements à la vendange et, enfin, par l’intensité capitalistique croissante du secteur due à la forte hausse du prix du foncier et de la valeur des stocks. Cette situation nouvelle pose la question de l’évolution de leur modèle économique.

Haut de page

Notes de l’auteur

Les auteurs tiennent à remercier Yves Couvreur, président des Vignerons Indépendants de Champagne, Champagne Yves Couvreur, Rilly-la-Montagne. David Menival, Directeur de la filière Champagne, Crédit Agricole du Nord-Est. Christine Scher-Sevillano, vice-présidente des Vignerons Indépendants de Champagne, Champagne Piot-Sevillano, Vincelles.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Remise en cause de la compétitivité de la filière Champagne
1. Une filière longtemps compétitive
2. Les ventes de champagne moins dynamiques que celles des autres vins effervescents
Focus sur la situation des vignerons champenois
1. Évolution des ventes de champagne par les vignerons
2. Les revenus des vignerons menacés également en amont de la filière
Conclusion

Aperçu du début du texte

La filière du champagne est composée des vignerons qui produisent une grande partie du raisin, d’une part, et des maisons qui produisent et expédient la majorité des vins de Champagne, d’autre part. Les règles et pratiques qui structurent cette filière ont subi des évolutions majeures au cours de la seconde moitié du XXe siècle. Ce sont les vignerons qui ont le plus bénéficié de ces changements, notamment du fait de la part grandissante qu’ils ont prise dans la vinification et les expéditions de champagne à destination de la France et de l’export. Cependant, ils sont aussi ceux qui aujourd’hui souffrent le plus des nouvelles tendances apparues à la suite de la crise de 2008. Notre propos concerne l’impact des évolutions récentes sur le modèle économique des vignerons champenois. Nous faisons l’hypothèse d’une compétitivité en baisse et d’une rentabilité économique menacée. Or rappelons qu’historiquement l’agriculture, et plus généralement l’industrie agroalimentaire dans laquelle s’...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aurélie Ringeval-Deluze, « Le vigneron champenois dans sa filière. État des lieux, évolutions et enjeux économiques », Économie rurale, 368 | 2019, 95-105.

Référence électronique

Aurélie Ringeval-Deluze, « Le vigneron champenois dans sa filière. État des lieux, évolutions et enjeux économiques », Économie rurale [En ligne], 368 | Avril-juin 2019, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 16 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/economierurale/6795 ; DOI : 10.4000/economierurale.6795

Haut de page

Auteur

Aurélie Ringeval-Deluze

Université de Reims Champagne-Ardenne ; Laboratoire REGARDS (EA 6292) ; aurelie.ringeval-deluze@univ-reims.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page