Navigation – Plan du site

AccueilNuméros370Éditorial

Éditorial

Céline Bignebat, Pierre Labarthe et Romain Melot
p. 5-5

Texte intégral

1La construction de la qualité des produits et la dimension territoriale de ce processus sont des enjeux importants des recherches en sciences sociales sur les activités agricoles et l’alimentation, enjeux dont la revue Économie rurale se fait l’écho depuis de nombreuses années.

2Ce dernier numéro de l’année 2019 propose un regard renouvelé sur ces questions au travers d’une série de travaux qui offriront au lecteur des cas d’études dans des contextes variés : activités d’élevage dans les territoires de montagnes en France, agriculture tropicale, productions méditerranéennes. Les processus au cœur des enjeux liés à la qualité y sont traités de front (indications géographiques, procédures de certification, compromis locaux), en approfondissant suivant les cas une dimension particulière : le rôle joué par les acteurs des filières de commercialisation (étude sur les AOP fromagères d’Auvergne), les mécanismes de l’apprentissage collectif conduisant à l’émergence d’une gouvernance territoriale de la qualité (étude sur la production de figues en Algérie) ou encore les perspectives d’analyse multi-niveaux (étude sur la filière cacao au Cameroun).

3Plusieurs articles de ce numéro ont par ailleurs en commun de s’appuyer sur une analyse des perceptions et représentations des acteurs, en lien avec la qualité, les pratiques alimentaires (article sur les comportements d’achats de produits locaux) ou l’adoption de pratiques agricoles en fonction du genre (cas d’étude sur la production de niébé au Bénin).

4Rappelons enfin que la revue Économie rurale a notamment pour vocation de se faire l’écho de travaux issus de la communauté académique francophone hors d’Europe, ce qu’illustre bien ce numéro 370, qui rassemble des articles sur le Cameroun, l’Algérie et le Bénin.

5Pour terminer, la note de lecture rédigée par Marie-Benoît Magrini et Bernadette Juler (animatrices du groupe « filière légumineuses » de l’INRA) propose une analyse détaillée du rapport rédigé par des chercheurs de l’IDDRI sur les scénarios d’évolution de l’agroécologie en Europe à l’horizon 2050, au travers de la question cruciale de la place occupée par les légumineuses dans l’agriculture et l’alimentation. Outre les conséquences en termes de baisse du recours aux intrants chimiques azotés et de changement des pratiques alimentaires, les auteurs de la note soulignent entre autres que les scénarios proposés convergent vers une place importante allouée aux prairies dans l’Europe de demain. Une discussion qui nourrit de manière stimulante les débats sur les voies suivies par la transition agroécologique et les préconisations de politique publique en la matière.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Bignebat, Pierre Labarthe et Romain Melot, « Éditorial », Économie rurale, 370 | 2019, 5-5.

Référence électronique

Céline Bignebat, Pierre Labarthe et Romain Melot, « Éditorial », Économie rurale [En ligne], 370 | octobre-décembre, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 19 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/economierurale/7117

Haut de page

Auteurs

Céline Bignebat

Articles du même auteur

Pierre Labarthe

Articles du même auteur

Romain Melot

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search