Navigation – Plan du site

AccueilNuméros370rechercheRôle de l’apprentissage dans la g...

recherche

Rôle de l’apprentissage dans la gouvernance territoriale. Le cas d’une indication géographique en Algérie

The role of training in territorial governance: Geographical indication in Algeria
Sihem Ait Hammou, Fatiha Fort, Fatima Brabez et Rym Saidoun
p. 47-60

Résumés

L’analyse de la gouvernance territoriale est présentée à travers l’élaboration du dispositif de reconnaissance de la qualité des produits agricoles et d’origine agricole. Cet instrument est mis en oeuvre en invitant les acteurs privés et associatifs à se joindre aux acteurs publics pour la définition des signes de qualité. L’article appréhende la gouvernance à travers les processus d’apprentissage collectif pour la reconnaissance de la qualité des produits d’origine. L’analyse de la gouvernance territoriale met en évidence des situations d’apprentissage de la participation et de la concertation induites par la mise en place de l’Indication géographique figue sèche de Béni Maouche.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

La politique de valorisation des produits agricoles en Algérie
1. Le système national de labellisation : un instrument d’action publique
2. La gouvernance territoriale comme nouvelle modalité de l’action publique
La gouvernance territoriale comme un processus d’apprentissage
Méthodologie
1. Grille d’analyse des apprentissages
2. Étude de cas : l’indication géographique « figue sèche de Béni Maouche »
Principaux résultats
1. La mise en œuvre de l’indication géographique : une multitude d’acteurs
2. La mise en œuvre de l’indication géographique : quatre phases d’apprentissage
La construction de la confiance : augmentation de la participation
La construction d’un cadre collectif : délimitation de l’aire géographique
Une vision commune dans la construction du cahier des charges
Développement des capacités d’organisation et émergence de l’action collective
La création de l’association des producteurs : une organisation de professionnels
Création du Comité national de labellisation : une coordination institutionnelle
Émergence du Comité local d’animation : l’amorce d’une capacité organisation
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les différentes politiques agricoles qui se sont succédé en Algérie depuis son indépendance ont vu s’appliquer des programmes conçus et planifiés le plus souvent de façon centralisée. En effet, dès les années post-indépendance, les pouvoirs publics se sont engagés dans des actions mises en œuvre de manière descendante. Le regroupement des fermes coloniales en domaines autogérés illustre bien cette logique. Les années 1970 ont vu se pérenniser ces pratiques. Avec la révolution agraire, une politique centralisée accorde un rôle primordial à l’État dans la conception et la formation de la politique.

Bien qu’il y ait eu des tentatives de libéralisation et de privatisation du mode de gestion de l’exploitation agricole, ce n’est que dans les années 2000 que les pouvoirs publics ont reconsidéré les politiques de développement, en réorientant l’action publique vers de nouveaux modes de gouvernance. Une nouvelle réforme de l’action publique se dessine alors, axée sur les notions de partenaria...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sihem Ait Hammou, Fatiha Fort, Fatima Brabez et Rym Saidoun, « Rôle de l’apprentissage dans la gouvernance territoriale. Le cas d’une indication géographique en Algérie », Économie rurale, 370 | 2019, 47-60.

Référence électronique

Sihem Ait Hammou, Fatiha Fort, Fatima Brabez et Rym Saidoun, « Rôle de l’apprentissage dans la gouvernance territoriale. Le cas d’une indication géographique en Algérie », Économie rurale [En ligne], 370 | octobre-décembre, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 01 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/economierurale/7215 ; DOI : https://doi.org/10.4000/economierurale.7215

Haut de page

Auteurs

Sihem Ait Hammou

ENSA, CREAD, Alger, Algérie ; Sihem_ait@yahoo.fr

Fatiha Fort

Université Montpellier, SupAgro, Montpellier ; fatiha.fort@supagro.fr

Articles du même auteur

Fatima Brabez

ENSA, CREAD, Alger, Algérie ; f.brabez@ensa.dz 

Rym Saidoun

ENSA, CREAD, Alger, Algérie ; rymel66@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search