Navigation – Plan du site

AccueilNuméros371RechercheAppartenance communautaire et eng...

Recherche

Appartenance communautaire et engagement dans le métier : le cas d’une génération de marins pêcheurs professionnels (1940-1960)

Community belonging and commitment to the profession: The case of a generation of professional fishermen (1940–1960)
Gilles Lazuech
p. 23-36

Résumés

Alors que les communautés paysannes vont être affaiblies par le processus de modernisation et d’intensification de l’agriculture, le modèle productiviste appliqué à la pêche artisanale à partir des années 1960 va rencontrer dans les communautés portuaires un succès incontestable. Ces dernières mobilisent localement un ensemble de ressources sociales, économiques et culturelles disponibles qui leur permettent de bénéficier pleinement de leur entrée dans l’économie marchande. L’article se propose d’examiner ce que furent ces ressources à l’aune des engagements professionnels d’une génération de marins pêcheurs nés entre 1940 et 1960.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Des territoires construits par et pour la pêche
1. L’inscription physique des activités halieutiques dans le territoire
2. L’autochtonie dans le milieu de la pêche
La production sociale des marins
1. L’appel du métier
2. La vocation mise à l’épreuve
3. La qualification des « bons patrons »
La Terre comme espace social de réalisation de l’honneur
1. L’affichage ostentatoire de la réussite
2. Les ressources de l’autochtonie
Conclusion

Aperçu du début du texte

Au cours des dernières décennies, la pêche artisanale française a été confrontée à un ensemble de difficultés que traduisent notamment la baisse de la rentabilité du capital investi et la dégradation de la rémunération des pêcheurs (Baranger et al., 2011 ; Corlay, 1984). La prise en compte des raisons économiques, réglementaires, politiques, voire sociétales est essentielle pour comprendre ce qui a été parfois perçu par les professionnels comme une crise. Cependant, ces raisons, généralement bien documentées (Deldrève, 2015 ; Guillotreau, 2008 ; Guillotreau et al., 2018 ; Le Floc’h, 2017 ; Lequesne, 2004), ne suffisent pas à expliquer le malaise exprimé par les pêcheurs professionnels. Notre contribution vise à compléter les explications proposées en la matière en suivant une démarche d’analyse des matériaux d’enquête de terrain qui relève de la sociologie compréhensive.

À l’occasion d’une longue enquête de terrain (2012-2018), nous avons recueilli, surtout auprès de pêcheurs de plus...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilles Lazuech, « Appartenance communautaire et engagement dans le métier : le cas d’une génération de marins pêcheurs professionnels (1940-1960) », Économie rurale, 371 | 2020, 23-36.

Référence électronique

Gilles Lazuech, « Appartenance communautaire et engagement dans le métier : le cas d’une génération de marins pêcheurs professionnels (1940-1960) », Économie rurale [En ligne], 371 | janvier-mars 2020, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 27 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/economierurale/7421 ; DOI : https://doi.org/10.4000/economierurale.7421

Haut de page

Auteur

Gilles Lazuech

Centre Nantais de Sociologie (CENS), Université de Nantes

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search