Navigation – Plan du site

AccueilNuméros377RechercheLes déterminants du choix d’appro...

Recherche

Les déterminants du choix d’approvisionnement en eau potable des ménages ruraux de la commune de Koudougou au Burkina Faso

Determinants of drinking water supply choice for rural households in the commune of Koudougou in Burkina Faso
Tibi Didier Zoungrana
p. 65-81

Résumés

Le présent travail repose sur des données primaires issues d’enquêtes réalisées auprès de 150 ménages ruraux de la commune de Koudougou. Cet article cherche à expliquer les choix des ménages ruraux en matière d’approvisionnement en eau potable au Burkina Faso. Dans la zone d’étude, 52,38 % des sources d’eau sont potables contre 47,62 % non potables. L’estimation du modèle probit bivarié a révélé que des facteurs tels que le temps d’approvisionnement, la perception sur la qualité de la source d’eau et le fait qu’un membre du ménage ait été victime de maladie liée à l’eau sont les principaux déterminants du choix d’approvisionnement. De ce fait, des politiques visant l’augmentation des ouvrages hydrauliques modernes, du contrôle de la qualité de l’eau et de la sensibilisation des ménages sur les risques sanitaires sont à encourager.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Revue de littérature
1. Influence du revenu et du coût d’accès sur le choix d’approvisionnement en eau
2. Influence des facteurs sociodémographiques, des attributs et du temps
Matériel et méthode
1. Spécification économétrique du modèle
2. Variables du modèle
3. Source des données et résultats statistiques
Déterminants de l’approvisionnement en eau
Conclusion

Aperçu du début du texte

L’un des défis majeurs de l’Agenda 2030 est d’améliorer l’accès équitable et universel à l’eau potable. Cette ambition se justifie dans la mesure où l’accès à l’eau potable par les ménages reste une préoccupation majeure dans de nombreux pays du monde. En effet, un grand nombre d’habitants dans certaines contrées sont encore confrontés aux problèmes de points d’eau éloignés, d’eau insalubre et des services publics de base défaillants ou souvent inexistants (Baron et Bonnassieu, 2011). Selon les Nations Unies (2021), trois personnes sur dix n’ont pas accès à des services d’eau potable gérés de manière sûre. En dépit des investissements réalisés par les États, les partenaires nationaux et internationaux dans l’hydraulique, certains ménages ruraux, n’ont toujours pas accès à une eau potable. Comme le soulignent l’OMS et l’UNICEF (2017), les ménages vivant en milieu rural notamment en Afrique subsaharienne s’approvisionnent encore auprès des points d’eau non potable (eaux de surface, ba...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Tibi Didier Zoungrana, « Les déterminants du choix d’approvisionnement en eau potable des ménages ruraux de la commune de Koudougou au Burkina Faso », Économie rurale, 377 | 2021, 65-81.

Référence électronique

Tibi Didier Zoungrana, « Les déterminants du choix d’approvisionnement en eau potable des ménages ruraux de la commune de Koudougou au Burkina Faso », Économie rurale [En ligne], 377 | juillet-septembre, mis en ligne le 04 janvier 2023, consulté le 07 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/economierurale/9135 ; DOI : https://doi.org/10.4000/economierurale.9135

Haut de page

Auteur

Tibi Didier Zoungrana

Université Thomas SANKARA, Unité de formation et de recherche en sciences économiques et de gestion, Burkina Faso ; dzoungrana@univ-ouaga2.bf ; zoungranadidier@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search