Navigation – Plan du site

AccueilNuméros56DossierFaire science avec les praticiens...

Dossier

Faire science avec les praticiens. Divergences épistémologiques et innovation de rupture

Doing Science with Practitioners. Epistemological Divergences and Disruptive Innovation
Laurent Morillon
p. 39-54

Résumés

Dans une économie mondialisée et concurrentielle, la recherche est invitée par les pouvoirs publics français à collaborer avec les mondes socio-économiques. Lorsque praticiens et chercheurs sont amenés à travailler ensemble, la science peut alors devenir participative. Afin d’appréhender certains des phénomènes à l’œuvre, nous portons intérêt à un « laboratoire commun » cofinancé par l’Agence nationale de la recherche. Une observation participante longitudinale et un recueil de documents permettent une analyse des traces épistémologiques des différentes parties prenantes. Il apparaît que des compromis ont pu entraver l’innovation de rupture pourtant initialement revendiquée.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Un laboratoire commun pour des questionnements et une méthode
Le LabCom RiMeC
Méthode
Des divergences épistémologiques
Des adoptions et des hybridations pour des compromis inhibiteurs ?
Pour conclure

Aperçu du début du texte

Dans une économie mondialisée à la concurrence accrue, l’innovation est présentée dans différents discours étatiques comme l’une des clefs de la compétitivité. En France, elle est affirmée comme créatrice de valeurs et d’emplois en permettant notamment de se différencier des pays à bas coût de main-d’œuvre et de demeurer en posture de donneur d’ordres. La recherche publique est alors invitée par les pouvoirs publics à collaborer avec les mondes socio-économiques et contribuer ainsi à la performance économique. Afin d’opérationnaliser et d’influencer la nature des projets, différents dispositifs incitent, certains depuis plus de trente ans, à associer ressources publiques et privées : crédits impôt recherche, laboratoires communs, chaires industrielles, conventions industrielles de formation par la recherche, pôles de compétitivité, fondations, etc. Dès lors, au-delà de la circulation dans les sphères professionnelles de discours scientifiques plus ou moins vulgarisés, « praticiens »...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laurent Morillon, « Faire science avec les praticiens. Divergences épistémologiques et innovation de rupture »Études de communication, 56 | 2021, 39-54.

Référence électronique

Laurent Morillon, « Faire science avec les praticiens. Divergences épistémologiques et innovation de rupture »Études de communication [En ligne], 56 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 24 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/edc/11404 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edc.11404

Haut de page

Auteur

Laurent Morillon

LC2S (UMR 8053), Université des Antilles

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Groupe d’études et de recherche interdisciplinaires en information et communication
  • Logo Université Lille - Sciences Humaines et Sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search