Navigation – Plan du site

AccueilNuméros56DossierExpérimenter la recherche-projet ...

Dossier

Expérimenter la recherche-projet en doctorat : applications dans les champs de la santé et du handicap

Experimenting Project-Grounded Doctoral Research in the Fields of Health and Disability
Pierre Fournier, Manon Ménard et Élisa Wrembel
p. 55-76

Résumés

Nous proposons un regard réflexif sur deux expériences de recherche-projet menées dans le cadre de thèses de doctorat. Notre réflexion porte sur les apports et limites de cette démarche dans le cadre de projets ancrés dans les champs de la santé et du handicap, plus spécifiquement des troubles du sommeil et des troubles du spectre de l’autisme. La proposition repose sur la démonstration de l’intérêt de la conception participative propre à la recherche-projet dans ces domaines sensibles au sein desquels l’enjeu de l’inclusion des acteurs apparaît comme majeur.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Une approche participative en design
De la standardisation à la quête d’inclusion
Dans le champ de la santé
Dans le champ du handicap
Retours sur la méthode
Tangibiliser l’abstrait
Saisir le sensible
Limites
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

La recherche doctorale soulève des enjeux méthodologiques et épistémologiques complexes, plus encore lorsqu’une recherche participative y est conduite : « pour le doctorant, il importe de bien définir le type de recherche participative dans lequel il s’engage et d’être fidèle aux principes qui le sous-tendent » (Caouette, 2012, 2). La construction d’un regard réflexif sur notre recherche permet de mieux appréhender cet ancrage théorique, mais ouvre également les échanges avec d’autres champs disciplinaires au sein desquels la recherche participative est également expérimentée. Nous proposons de nous appuyer sur deux terrains de thèse pour penser les apports et limites d’une démarche de recherche participative, traduite dans une recherche-projet en design et appliquée aux terrains spécifiques de la santé et du handicap. Ce regard nous semble intéressant pour construire une pratique commune de la recherche participative et aller contre la séparation des champs disciplinair...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Fournier, Manon Ménard et Élisa Wrembel, « Expérimenter la recherche-projet en doctorat : applications dans les champs de la santé et du handicap »Études de communication, 56 | 2021, 55-76.

Référence électronique

Pierre Fournier, Manon Ménard et Élisa Wrembel, « Expérimenter la recherche-projet en doctorat : applications dans les champs de la santé et du handicap »Études de communication [En ligne], 56 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 24 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/edc/11415 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edc.11415

Haut de page

Auteurs

Pierre Fournier

Laboratoire Projekt (EA 7447), université de Nîmes, LabEx Archimede (ANR-11 LABX-0032-01), université Paul-Valéry Montpellier 3

Manon Ménard

Laboratoire Projekt (EA 7447), université de Nîmes

Élisa Wrembel

Laboratoire Projekt (EA 7447), université de Nîmes, et Laboratoire des Sciences des Risques, IMT Mines Alès

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Groupe d’études et de recherche interdisciplinaires en information et communication
  • Logo Université Lille - Sciences Humaines et Sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search