Navigation – Plan du site

AccueilNuméros58DossierQuand la différence fait l’influe...

Dossier

Quand la différence fait l’influence : stratégies et réception de l’exposition des corps atypiques sur Instagram

Influence through difference: strategies and reception of body exposure on Instagram
Oihana Husson et Paola Sedda
p. 25-48

Résumés

L’article présente une étude des publications issues de cinq comptes Instagram de patients atteints d’une affection dermatologique rare induisant un stigmate corporel et leur réception par le groupe d’appartenance. Les autrices explorent les dynamiques de quête de reconnaissance et leur articulation à de nouveaux processus d’influence et de professionnalisation visant à contrôler son image et à modifier le regard d’autrui. En se situant à la lisière de la communication publicitaire et conviviale, les influenceurs constituent de nouveaux appareils de production et de diffusion d’un ethos et de représentations sociales susceptibles de contester ou de conforter les attentes de la société.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. Corps, plateforme et influence : Instagram, aubaine du capitalisme émotionnel
2. Stratégies d’affichage de la diversité corporelle sur Instagram : le cas des influenceurs atteints de NGC
3. La réception de la part du groupe d’appartenance : entre conversion et résistance au discours des influenceurs
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les pathologies touchant l’apparence entraînent inévitablement une vulnérabilité psychosociale due au regard stigmatisant d’autrui (Goffman, 1975/2015). Elles induisent en effet une différence physique radicale, constituant une « outrance », avec un corps « en excès par rapport à notre attente » (Ancet, 2018, 6). L’accès à de nouvelles formes de savoir, de sociabilité et de mise en visibilité en ligne (Voirol, 2005) constitue désormais une dimension incontournable dans la quête de réparation et de reconnaissance sociale (Honneth, 2000).

En partant d’une démarche personnelle et intime de partage d’expériences, certains individus atteints d’une pathologie dermatologique rare décident de se dévoiler et de se raconter en ligne en déployant des stratégies de représentation de soi et de gestion du regard et des impressions d’autrui. S’inscrivant dans une logique à la fois motivationnelle (rehaussement de la valorisation de soi et construction d’une identité) et stratégique (contrôle de son...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Oihana Husson et Paola Sedda, « Quand la différence fait l’influence : stratégies et réception de l’exposition des corps atypiques sur Instagram »Études de communication, 58 | 2022, 25-48.

Référence électronique

Oihana Husson et Paola Sedda, « Quand la différence fait l’influence : stratégies et réception de l’exposition des corps atypiques sur Instagram »Études de communication [En ligne], 58 | 2022, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 02 février 2023. URL : http://journals.openedition.org/edc/14174 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edc.14174

Haut de page

Auteurs

Oihana Husson

Laboratoire CIMEOS

Paola Sedda

Laboratoire GERiiCO

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Groupe d’études et de recherche interdisciplinaires en information et communication
  • Logo Université Lille - Sciences Humaines et Sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search