Navigation – Plan du site

AccueilNuméros58DossierInstagrammeuses, médias et milita...

Dossier

Instagrammeuses, médias et militantisme : étude exploratoire de médiascapes luttant autour de la grosseur

Instagrammers, media and activism: an exploratory study of mediascapes and the issue of overweight
Julie D’Haussy
p. 67-86

Résumés

Dans le contexte de la montée en puissance de l’utilisation des réseaux sociaux, les formes et outils du militantisme se renouvellent rapidement. Ce texte interroge la figure de la « militante instagrammeuse » au regard des enjeux info-communicationnels qu’elle charrie. À partir d’une enquête ethnographique menée sur les luttes pour la diversité corporelle en Belgique francophone et mobilisant le concept de médiascapes militants (Blondeau, 2007), il s’agit de mettre en exergue la complexité des dynamiques en jeu à la lumière de la multitude des acteurs impliqués. Cela aboutit à une lecture en décalage des analyses classiques des mouvements concernés.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1. Pratiques info-communicationnelles sur Instagram et dans les médias classiques
1.1. Au regard d’Instagram
1.2. Au regard des médias classiques
1.3. Au regard des entretiens
2. Se mobiliser, créer de nouveaux imaginaires
2.1. Les mouvements body positive et fat activism
2.2. Entre divergence et continuité
2.3. Logiques de médiatisation et rapport aux médias classiques
Conclusion

Aperçu du début du texte

Avec l’avènement d’Internet et, plus récemment, de réseaux sociaux en perpétuelle évolution, le militantisme et les façons de militer tendent à se modifier. Particulièrement, la visibilité – au sens communicationnel du terme et au sens propre, c’est-à-dire le fait de voir et de parler directement des sujets dont il est question – représente un enjeu qui se renouvelle rapidement pour les militant.es.

Celui-ci apparait d’autant plus central dans la lutte autour de la grosseur que, comme le montre la sociologue australienne Deborah Lupton (2013, 49-66), les représentations liées au surpoids et à l’obésité impliquent souvent un jugement moral, dont les lourdes conséquences pour la santé mentale et physique des personnes ont été étudiées d’un point de vue interdisciplinaire (Puhl et Heuer, 2010 ; Tomiyama et al., 2018).

Les possibilités de montrer et de parler des corps sous de nouvelles modalités importent doublement pour les mouvements militants concernés : les représentations sont au cœ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Julie D’Haussy, « Instagrammeuses, médias et militantisme : étude exploratoire de médiascapes luttant autour de la grosseur »Études de communication, 58 | 2022, 67-86.

Référence électronique

Julie D’Haussy, « Instagrammeuses, médias et militantisme : étude exploratoire de médiascapes luttant autour de la grosseur »Études de communication [En ligne], 58 | 2022, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 06 février 2023. URL : http://journals.openedition.org/edc/14319 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edc.14319

Haut de page

Auteur

Julie D’Haussy

Instituts Santé / SOCI&TER, Université de Mons

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Groupe d’études et de recherche interdisciplinaires en information et communication
  • Logo Université Lille - Sciences Humaines et Sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search