Navigation – Plan du site

AccueilNuméros59Notes de lectureBruneel, E. (2022). Genre et médi...

Notes de lecture

Bruneel, E. (2022). Genre et médias. Quelles représentations ?

Anne-Coralie Bonnaire
p. 247-250
Référence(s) :

Bruneel, E. (2022). Genre et médias. Quelles représentations ?. Collection « Communication et Civilisation », L’Harmattan.

Texte intégral

Emmanuelle Bruneel (dir.) Genre et médias. Quelles représentations1 ?

  • 1 Bruneel, E. (2022). Genre et médias. Quelles représentations ?. Collection « Communication et Civil (...)

1L’ouvrage publié chez L’Harmattan dans la collection « Communication et Civilisation » est dirigé par Emmanuelle Bruneel et préfacé par Marlène Coulomb-Gully. Il comporte deux parties et huit chapitres, chacun proposant une étude du genre selon l’approche de différents corpus médiatiques et couvrant plusieurs champs des sciences de l’information et de la communication (SIC) : la publicité, la communication publique, la presse médicale, le cinéma…

  • 2 Cervulle, M. et Julliard, V. (2013). « Différence des sexes » et controverses médiatiques : du déba (...)
  • 3 Dalibert, M. et Quenemer, N. (2014). Femen, l’émancipation par les seins nus ?. Hermès, 69(2), 169- (...)
  • 4 Albertini, F. et Pélissier, N. (dir.) (2009). Les sciences de l’information et de la communication (...)

2Après la préface de Marlène Coulomb-Gully, Emmanuelle Bruneel propose, dans le premier chapitre, une chronologie exhaustive des études de genre au prisme des sciences de l’information et de la communication, des médias et des cultural studies, posant par là les fondements théoriques de la rencontre des SIC et des études de genre. L’autrice montre que la généalogie de cette rencontre est à aller chercher bien avant les vagues #metoo et #balancetonporc de 2017. En effet les études détaillant les représentations de la diversité2 ou les mouvements féministes dans les médias3 faisaient déjà converger SIC et études de genres, avant ces vagues de 2017 de libération de la parole face aux violences sexistes et sexuelles. Même si l’on peut reprocher à Emmanuelle Bruneel de se pencher essentiellement sur la question des représentations femmes-hommes dans les médias (oubliant par là la pluralité des genres et corroborant ainsi la binarité femmes-hommes), l’autrice montre l’imbrication réelle et historique des sciences de l’information et de la communication et des études de la représentation des genres par une (re-)mise en perspective efficace et très complète. Comme le rappelle à juste titre l’autrice, Françoise Albertini et Nicolas Pélissier proposaient en 2009 déjà d’employer le biais des cultural studies dans et avec les sciences de l’information et de la communication4 ; Bruneel prolonge cette réflexion en fondant en théorie et en perspective la relevance des études de genre pour les SIC.

3Dans la première partie de l’ouvrage, quatre corpus médiatiques proposent une analyse des technologies de genre, de même que celle des corps. Ainsi le chapitre 2 de Rym Kireche-Gerwig s’interroge sur la représentation et les messages genrés proposés par la communication publicitaire des mannequins, « corps de mode […] soumis […] à des normes économiques, politiques, sociales et médiatiques » (p. 59). À l’aide d’un corpus d’images et de pages de Vogue.fr, l’autrice de ce chapitre rappelle ainsi que, même si la binarité des genres y apparaît comme une « norme du biopouvoir » et un « système politique d’assujettissement des corps » (sic), la communication des corps de Vogue.fr laisse percevoir de plus en plus une non-binarité des corps représentés grâce au « potentiel sémiotique de son processus créatif » (p. 82). Dans le chapitre 3, Évi Basile-Commaille montre comment les dispositifs de communication traitant des violences faites aux femmes usent de sept « détournement[s] de genre » pour déconstruire celui-ci (par exemple : déroutement des assignations et trouble de la catégorisation, p. 100), miser sur la dissonance cognitive et donner à voir le monde social genré selon le point de vue des femmes pour mettre en lumière les rapports sociaux et les normes de genre. Dans le chapitre 4, Sandy Montañola étudie un corpus de presse très complet, allant de 1896 à 2020, sur le thème de la pratique sportive des femmes enceintes. À l’aide de cette étude et de deux exemples détaillés, l’autrice montre les mécanismes en marche dans le discours des journalistes, faisant à la fois appel à la parole « experte » comme caution scientifique et renvoyant bien souvent à un discours genré adressé aux femmes enceintes (et dont la parole n’est même pas convoquée au titre du témoignage). Marie-Pierre Huillet se penche, dans le chapitre 5, sur la représentation des corps dans Django Unchained de Quentin Tarantino et montre avec force détails et analyses pertinentes comment le corps des personnages est utilisé par la cinématographie pour dire les conditions de ceux-ci et leur enfermement dans celui-là. Ainsi Django, de corps noir quasi bestial, torturé et assoiffé, dompte son corps à mesure que le personnage devient un membre à part entière de la classe dominante, jusqu’à porter les vêtements du maître blanc qu’il a tué ; alors que le corps féminin de Broomhilda, maltraité par plusieurs autres personnages masculins, n’est pas maître de son destin en ceci qu’elle n’est pas libre de ses mouvements et de son propre corps. Dans cette première partie de l’ouvrage, on constate comment le genre « résulte d’habitus sociaux naturalisés » (p. 73) et traverse divers corpus médiatiques à des fins de discours sociaux et politiques.

4Dans la deuxième partie de Genre et médias, trois chapitres évoquent la médiatisation de problèmes publics et politiques au prisme du genre. Dans le chapitre 6, Pierre Camille-Delahaye se demande si le « Twittweilergate » peut être placé sous le signe du genre. Dans ce chapitre en effet, l’auteur réfléchit à la médiatisation de cette affaire de tweet de soutien de Valérie Trierweiler, alors compagne de François Hollande, fraîchement élu président de la République (2012), et montre comment les discours ont renforcé les stéréotypes de genre, renvoyant à la fois la compagne du président à son rôle de Première dame et Ségolène Royal à celui d’ex-femme jalouse, renforçant l’image de la femme second(air)e en politique. Dans cette affaire médiatique, personne n’est épargné : en effet, la « virilité » de François Hollande est remise en question, ce qui permet de critiquer sa capacité à gouverner, car l’un et l’autre sont liés. Laura Verquere montre dans le chapitre 7 concernant la médiatisation du congé paternité comment, sur fond de problème public d’égalité des genres et répartition des tâches dans un contexte hétéronormé, les femmes se trouvent néanmoins invisibilisées et les hommes valorisés. L’enquête multiformat révèle trois formes d’écart entre les discours et leur médiatisation effective : un écart entre « une faible médiatisation de la cause du congé paternité et une forte implication des acteur·rices dans la mobilisation » (p. 204) ; la mobilisation pour le congé paternité essentiellement porté par des femmes mais l’invisibilisation de celles-ci ; enfin, les récits de la parentalité et leurs reflets médiatiques, qui simplifient les relations et l’engagement des mères pour ce congé paternité, faisant la part belle aux hommes engagés.

5Pour conclure ce volume, Jaércio Da Silva et Irène Despontin Lefèvre se penchent sur la médiatisation du concept d’intersectionnalité dans la presse française (2010-2019) pour examiner comment celui-ci apparaît, circule et est mobilisé. Les auteurs montrent comment le concept passe d’un discours académique à un discours profane, tendant vers la vulgarisation scientifique et l’appropriation journalistique, malgré un traitement conceptuel absent ; au contraire, le terme est employé dans des articles d’opinion pour le mettre en perspective avec les valeurs de la République et découvrir des controverses sociales. Cette deuxième partie dédiée aux médiatisations complète efficacement la première partie de l’ouvrage et le cadre théorique réalisé par Bruneel et Coulomb-Gully en ouvrant les thématiques à des débats de société, concernant notamment la place des discours de genre dans les médias. Bien que l’on puisse reprocher à l’ouvrage son ton un tant soit peu vindicatif (avec le terme « hostilités » dans les sous-titres du chapitre 1, p. 29, 41 et 46), on peut dire que Genre et médias propose des analyses complètes et instructives de thématiques en lien avec l’égalité femmes-hommes dans les médias, dont la lecture offre des perspectives enrichissantes pour l’étude des médias en lien avec le genre.

Haut de page

Notes

1 Bruneel, E. (2022). Genre et médias. Quelles représentations ?. Collection « Communication et Civilisation », L’Harmattan.

2 Cervulle, M. et Julliard, V. (2013). « Différence des sexes » et controverses médiatiques : du débat sur la parité au « mariage pour tous » (1998-2013). Le Temps des médias, 21(2), 161-175.

3 Dalibert, M. et Quenemer, N. (2014). Femen, l’émancipation par les seins nus ?. Hermès, 69(2), 169-173.

4 Albertini, F. et Pélissier, N. (dir.) (2009). Les sciences de l’information et de la communication à la rencontre des Cultural Studies. Collection « Communication et Civilisation », L’Harmattan.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne-Coralie Bonnaire, « Bruneel, E. (2022). Genre et médias. Quelles représentations ? »Études de communication, 59 | 2022, 247-250.

Référence électronique

Anne-Coralie Bonnaire, « Bruneel, E. (2022). Genre et médias. Quelles représentations ? »Études de communication [En ligne], 59 | 2022, mis en ligne le 01 décembre 2022, consulté le 24 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/edc/14949 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edc.14949

Haut de page

Auteur

Anne-Coralie Bonnaire

Université de Lille, Laboratoire GERiiCO, Lille, France
annecoralie.bonnaire[at]univ-lille.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search