Navigation – Plan du site

AccueilNuméros61Peut-on s’affranchir de la norme ...

Peut-on s’affranchir de la norme dans l’étude des pratiques informationnelles d’actualité ? Le cas d’une enquête auprès d’étudiant⋅e⋅s

Can we escape from norms in the study of information practices? The case of a student survey
Jonathan Chibois, Valérie Croissant, Simon Gadras, Isabelle Hare et Annelise Touboul
p. 91-112

Résumés

Les pratiques informationnelles des jeunes ont été ou sont régulièrement étudiées, questionnées et mobilisées par de nombreux acteurs de la société, pouvoirs publics, chercheur·e·s, monde associatif et médias. Cette contribution resserre la focale sur le public jeune et universitaire étudiant dans le domaine des sciences humaines et sociales et s’intéresse à leurs pratiques informationnelles de l’actualité. Elle étudie la façon dont ces étudiant⋅e⋅s consomment l’information d’actualité à travers le regard qu’ils et elles portent sur leurs propres pratiques. In fine, l’article pose l’hypothèse centrale que leur rapport à l’information d’actualité et à sa consommation serait le fruit d’ajustements incessants entre différentes pratiques et apprentissages normés (éducation aux médias, environnement familial et amical, etc.).

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Une approche compréhensive des pratiques informationnelles d’actualité chez les étudiant⋅e⋅s
1.1. De l’étude des nouveaux médias d’information à l’étude de leurs publics
1.2. L’omniprésence de la norme dans les discours des étudiant⋅e⋅s sur leurs pratiques d’information d’actualité
2. Le rapport à la norme, un angle d’analyse pluriel
2.1. Écarts à la norme et tactiques de contournement
2.2. Le rapport aux normes chez des individus en période de transition
2.3. Le dispositif de l’enquête, autant révélateur que producteur de normes
2.4. La déontologie journalistique et la fabrication des publics de l’information d’actualité
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Les pratiques informationnelles (Chaudiron et Ihadjadene, 2010) des jeunes générations actuelles sont sujettes à de nombreux et puissants stéréotypes, comme si le fait d’avoir grandi dans un monde de communications numériques entraînait mécaniquement des traits comportementaux spécifiques chez les enfants, adolescents et jeunes adultes. Ces « digital natives » (Prensky, 2005), tels qu’ils sont souvent désignés, seraient notamment « plus communicants » mais auraient une attention « dispersée », seraient « hyper informés » tout en étant « hyper crédules », de même qu’ils seraient « férus de fonctionnement démocratique, mais rétifs au principe de représentation ». Ces stéréotypes stigmatisants (Octobre, 2019, 238) conduisent différents acteurs sociaux (enseignants, journalistes, philosophes, etc.) à s’inquiéter de la capacité de ces jeunes à être un jour des citoyens éclairés (Loicq, 2017), c’est-à-dire dignes de reprendre un jour le flambeau de leurs aînés. En réaction, le...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jonathan Chibois, Valérie Croissant, Simon Gadras, Isabelle Hare et Annelise Touboul, « Peut-on s’affranchir de la norme dans l’étude des pratiques informationnelles d’actualité ? Le cas d’une enquête auprès d’étudiant⋅e⋅s »Études de communication, 61 | 2023, 91-112.

Référence électronique

Jonathan Chibois, Valérie Croissant, Simon Gadras, Isabelle Hare et Annelise Touboul, « Peut-on s’affranchir de la norme dans l’étude des pratiques informationnelles d’actualité ? Le cas d’une enquête auprès d’étudiant⋅e⋅s »Études de communication [En ligne], 61 | 2023, mis en ligne le 02 janvier 2025, consulté le 21 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/edc/16138 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edc.16138

Haut de page

Auteurs

Jonathan Chibois

Laboratoire d'anthropologie politique, EHESS-CNRS

Valérie Croissant

ELICO, Université de Lyon

Articles du même auteur

Simon Gadras

ELICO, Université de Lyon

Isabelle Hare

ELICO, Université de Lyon

Annelise Touboul

ELICO, Université de Lyon

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search