Navigation – Plan du site
Retour sur 10 questions en Sciences de l’information et de la communication

Publiciser la recherche. Quand Études de communication aidait à faire connaître le Séminaire « Industrialisation de la Formation »

Publicizing Scientific Research: When Études de communication Spotlighted the “Industrialization of Education” Seminar
Pierre Mœglin
p. 175-190

Résumés

À trois reprises, Études de communication a invité le Séminaire « Industrialisation de la Formation » à coordonner ès qualité l’un de ses numéros. Le but n’était pas seulement de permettre à des chercheurs de publier. Il était aussi et surtout de permettre à leur collectif de se faire reconnaître en tant que tel et, en cette occasion, de mettre en débat ses orientations et perspectives. Cet article analyse les trois étapes de la stratégie de publicisation, telle qu’elle a été mise en œuvre : l’annonce du projet, le cadrage du débat, le débordement vers des questions nouvelles.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Naissance d’une notion : l’industrialisation de la formation
2. Première étape de la publicisation : l’annonce
3. Deuxième étape de la publicisation : le cadrage
4. Troisième étape de la publicisation : le débordement
Conclusions

Aperçu du début du texte

Introduction

Pourquoi les revues sont-elles devenues indispensables aux communautés scientifiques ? Parce qu’elles remplissent l’essentiel des fonctions que, jusqu’à la fin du XIXe siècle, elles n’assuraient qu’en complément à d’autres supports : comptes rendus d’académies et de sociétés savantes, conférences, correspondances épistolaires entre chercheurs ou érudits, ouvrages, etc. Certes, leur poids varie selon les disciplines : écrasant en sciences exactes et en médecine, un peu moins en sciences humaines et sociales. Partout, cependant, elles l’emportent sur les ouvrages, les actes de colloques, les prépublications en ligne ou les carnets et cahiers de recherche, qui se contentent le plus souvent de leur faire cortège. Quelles conséquences la domination de la publication en revue a-t-elle sur le contenu de ce qui est publié, sur l’usage qui en est fait pour renouveler les problématiques et entretenir la vitalité de ces communautés ? Telles sont deux des questions dont nous allons ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Mœglin, « Publiciser la recherche. Quand Études de communication aidait à faire connaître le Séminaire « Industrialisation de la Formation » », Études de communication, 50 | 2018, 175-190.

Référence électronique

Pierre Mœglin, « Publiciser la recherche. Quand Études de communication aidait à faire connaître le Séminaire « Industrialisation de la Formation » », Études de communication [En ligne], 50 | 2018, mis en ligne le 01 juin 2020, consulté le 14 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/edc/7669 ; DOI : 10.4000/edc.7669

Haut de page

Auteur

Pierre Mœglin

Université Paris XIII et Institut Universitaire de France, laboratoire LabSic
Pierre.Moeglin@wanadoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page