Navigation – Plan du site
Dossier

L’ouverture des données de la recherche dans le cadre d’un projet pluridisciplinaire entre SIC et informatique : le cas des médias sociaux de santé

Open Research Data in a Multidisciplinary Project Combining Information and Communication Science and Computer Science. The Case of Social Media in Healthcare
Viviane Clavier et Céline Paganelli
p. 117-136

Résumés

La question de l’ouverture des données est posée dans les recherches portant sur les médias sociaux. Dans un premier temps, nous identifions la nature des données, des méthodes et des traitements mobilisés dans les articles de deux revues qualifiantes en SIC afin d’observer quelle place est accordée aux données, une étape préalable à leur éventuelle ouverture. Dans un second temps, nous prenons appui sur une expérience critique issue d’un programme de recherche sur la prévention du VIH consacré à la détection de conduites à risques sur les médias sociaux. Nous mettons en évidence des questionnements liés au cycle des données et aux données personnelles de santé.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Enjeux des données issues des médias sociaux
1.1. La place des médias sociaux dans deux revues qualifiantes en SIC
1.2. En quoi les médias sociaux sont-ils des données de la recherche pour les SHS ?
1.3. Comment les médias sociaux sont-ils traités dans une approche de données massives ?
2. Un exemple : une méthodologie croisée pour repérer le risque et l’émotion dans un corpus sur le VIH
2.1. La collecte des données
2.2. Les traitements
2.3. L’ouverture des données
Discussion et conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Les données de la recherche sur lesquelles nous travaillons sont issues de médias sociaux de santé, se présentent comme massives et dégradées, sont publiques tout en étant intimes.

En nous appuyant sur des exemples puisés lors de la réalisation d’un programme de recherche pluridisciplinaire sur les médias sociaux et la prévention du VIH (2016-2017), nous proposons un retour d’expérience complémentaire d’études et enquêtes sur l’ouverture des données en SHS (Prost et Schöpfel, 2015 ; Serres et al., 2017). Ces enquêtes mesurent l’écart entre les discours d’injonction ou de recommandation avec les pratiques réelles et les représentations des chercheurs (Serres et al., 2017, 7). Contrairement aux archives ouvertes, les données constituent encore largement un « impensé » (Serres et al., 2017, 41), mais leur ouverture se présente pourtant comme l’un des volets de ce qu’il convient désormais d’appeler une « politique » de l’open access et non plus un « mouvement » en raison d’un...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Viviane Clavier et Céline Paganelli, « L’ouverture des données de la recherche dans le cadre d’un projet pluridisciplinaire entre SIC et informatique : le cas des médias sociaux de santé », Études de communication, 52 | 2019, 117-136.

Référence électronique

Viviane Clavier et Céline Paganelli, « L’ouverture des données de la recherche dans le cadre d’un projet pluridisciplinaire entre SIC et informatique : le cas des médias sociaux de santé », Études de communication [En ligne], 52 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 22 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/edc/8759 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edc.8759

Haut de page

Auteurs

Viviane Clavier

Université Grenoble-Alpes, Gresec EA 608, F-38130 Échirolles, France
viviane.clavier@u-grenoblealpes.fr

Céline Paganelli

Université Paul Valéry Montpellier 3, LERASS EA 827, F-34000 Montpellier, France
celine.paganelli@univ-montp3.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page