Navigation – Plan du site
Dossier

Les Fake News au prisme des théories sur les rumeurs et la propagande

Considering Fake News in Light of Previous Research on Rumor and Propaganda
Florian Dauphin
p. 15-32

Résumés

L’objectif de cet article est de montrer que si la notion de « fake news » apparaît révélatrice d’enjeux sociaux démocratiques, journalistiques et juridiques, particulièrement à l’ère des réseaux sociaux numériques, elle n’en demeure pas moins une notion limitée pour les Sciences Humaines et Sociales si elle ne prend pas en compte les recherches antérieures sur les rumeurs et la propagande. Il s’agit donc de pointer l’intérêt et les critiques de ces notions, en sociologie, en histoire, en philosophie et en psychologie sociale pour comprendre la complexité du phénomène et les limites de la notion de « fake news ».

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Les fake news au prisme des rumeurs
1.1. Fausses nouvelles ou rumeurs provoquées ?
1.2. Une fausse nouvelle peut-elle être spontanée ?
1.3. Fausses nouvelles et rumeurs : véracité, réalité et mensonge
2. Les fake news au prisme de la propagande
2.1. Fake news : la propagande 2.0 en démocratie ?
2.2. Relativiser l’effet des fake news
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

L’expression « fake news » a été largement médiatisée par les journalistes suite à deux faits politiques majeurs sur le plan mondial dont les résultats vont à l’encontre des prévisions journalistiques : l’élection du Président des États-Unis Donald Trump en 2016 et le référendum pour le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne : le « Brexit » la même année. Cette expression qui se démocratise dans le débat public apparaît particulièrement polysémique et confuse (Tandoc et al., 2018). Nous pouvons distinguer quatre types d’usage de la notion : un usage journalistique (professionnel), un usage du sens commun, un usage politique et un usage scientifique. Pour les journalistes, face à la méfiance, voire à la défiance de l’opinion publique envers les professionnels de l’information, les fake news apparaissent comme un moyen de rendre légitime leur métier. Leur crédibilité dépend justement de leur capacité à démentir les « fausses nouvelles » et à révéler leur naissance ai...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Florian Dauphin, « Les Fake News au prisme des théories sur les rumeurs et la propagande », Études de communication, 53 | 2019, 15-32.

Référence électronique

Florian Dauphin, « Les Fake News au prisme des théories sur les rumeurs et la propagande », Études de communication [En ligne], 53 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 14 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/edc/9132 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edc.9132

Haut de page

Auteur

Florian Dauphin

Université de Picardie Jules Verne Laboratoire Habiter le Monde (EA 4287)
florian.dauphin@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page