Navigation – Plan du site

AccueilNuméros54

54 | 2020
Les images au cœur des rapports sociaux. Vers de nouveaux régimes de représentation et de visibilité ?

Images at the Core of Social Relationships. New Regimes of Representation and Visibility?
Sous la direction de Ulrike Lune Riboni et Raphaële Bertho
Couverture EDC N°54
Informations sur cette image
Les images au cœur des rapports sociaux. Vers de nouveaux régimes de représentation et de visibilité ?
ISBN 978-2-917562-23-9

Ce dossier d’Études de communication s’intéresse à la question des régimes de visibilité à l’ère des réseaux socio-numériques. Cette question est d’autant plus vivace que les médias traditionnels, considérés comme les principaux acteurs de la production des icônes visuelles par la répétition et la « circulation circulaire », sont de plus en plus concurrencés par l’avènement des réseaux sociaux numériques et que leur hégémonie semble être mise à mal. Les concepts de représentation et de visibilité sont ainsi au cœur des rapports sociaux en ce qu’ils définissent les modalités d’existence publique d’acteurs individuels ou collectifs exclus de la sphère publique légitime. Les réseaux sociaux numériques en particulier sont à la fois des espaces d’injonction à la visibilité et des espaces où se construisent des revendications de visibilité. On assisterait ainsi à un « renversement de valeurs » dans les sociétés occidentales et il faudrait désormais se livrer à une « exhibition de l’intime pour exister » que ces réseaux contribueraient particulièrement à encourager. Une véritable lutte s’engage alors pour la reconnaissance d’identités, de récits ou de pratiques jusqu’alors invisibles politiquement et socialement, dans laquelle l’image joue un rôle important.

Ce numéro d’Études de communication interroge ainsi les représentations visuelles hégémoniques – des identités sexuelles, des corps non-blancs ou encore de la violence de genre – mais aussi leur mise en cause et les réceptions différenciées qu’elles occasionnent.

Notes de la rédaction

Comité de lecture du numéro 54 (Dossier) :
Coordination : Ulrike Lune Riboni, Raphaële Bertho

Christian Agbobli (UQAM, Canada), Anne Beyaert-Geslin (Université Bordeaux-Montaigne), Maxime Boidy (Université Paris-Est Marne-la-Vallée), Maxime Cervulle (Université de Paris 8), Fathallah Daghmi (Université de Poitiers), Marion Dalibert (Université de Lille), André Gunthert (EHESS), Sophie Jehel (Université de Paris 8), Virginie Julliard (Sorbonne Université), Madeleine Pastinelli (Université de Laval, Canada), Nelly Quemener (Université Sorbonne Nouvelle), Isabelle Rigoni (INSHEA), Alexandra Saemmer (Université Paris 8), Giovanna Zapperi (Université de Tours)

 

Comité d lecture du numéro 54 (Varia) :
Coordination : Marion Dalibert, Aurélia Lamy, Florence Rio

Philippe Bonfils (I3M, Université de Toulon), Anne Cordier (ESO, Université de Rouen), Juliette Dalbavie (GERiiCO, Université de Lille), Émilie Da Lage (GERiiCO, Université de Lille), Marlène Dulaurans (MICA, Université Bordeaux Montaigne), Marc Kaiser (CEMTI, Université Paris 8), Alain Lamboux-Durand (ELLIAD, Université de Franche-Comté), Béatrice Micheau (GERiiCO, Université de Lille)
 

Cairn

Les articles de ce numéro sont disponibles en texte intégral via abonnement/accès payant sur le portail Cairn.
Consulter ce numéro

  • Logo Groupe d’études et de recherche interdisciplinaires en information et communication
  • Logo Université Lille - Sciences Humaines et Sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search