Navigation – Plan du site

AccueilNuméros54DossierRace, visualité et histoire

Dossier

Race, visualité et histoire

Race, Visuality, and History
Martin A. Berger
Traduction de Gabrielle Lavenir
p. 19-28

Résumés

L’article se focalise sur une photographie iconique de la lutte pour les droits civiques réalisée par le photographe américain Bill Hudson en 1963. À partir d’une réflexion autour de la réception différenciée de la photographie par des publics noirs et des publics blancs, Martin A. Berger interroge comment la construction sociale des regards détermine les interprétations. Contre l’évidence, il révèle comment la charge supposée critique d’une photographie en apparence « limpide » est neutralisée dans le regard dominant.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Au printemps 1963, les journaux et magazines américains furent nombreux à publier la saisissante photographie prise par Bill Hudson des émeutes raciales de Birmingham, dans l’Alabama (Figure 1). Les militant·e·s mené·e·s par Martin Luther King Jr. et sa Southern Christian Leadership Conference avaient organisé tout au long du mois d’avril des marches, des sit-in, et des boycotts contre les ordonnances ségrégationnistes de la ville, des actions généralement passées sous silence par la presse blanche. Mais quand le Commissaire à la sécurité publique de la ville, Eugene « Bull » Connor, envenima le conflit début mai en utilisant des chiens policiers et des lances à incendie pour disperser des manifestant·e·s pacifiques, les médias nationaux devinrent plus assidus dans leur couverture des événements. Le spectacle rapporté par les journalistes, les photographes et les équipes de télévision, celui d’hommes bien habillés attaqués par des chiens, celui de femmes dans leurs robes du dimanche...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Martin A. Berger, « Race, visualité et histoire », Études de communication, 54 | 2020, 19-28.

Référence électronique

Martin A. Berger, « Race, visualité et histoire », Études de communication [En ligne], 54 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2022, consulté le 04 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/edc/9943 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edc.9943

Haut de page

Auteur

Martin A. Berger

School of the Art Institute of Chicago
mberger@ar_c.edu

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search