Navigation – Plan du site

Sylvie Kandé, le « texte métis » de la poésie

Dominique Combe
p. 15-30

Résumé

L’hybridité, chez Sylvie Kandé, désigne autant la matière que la forme de ses recueils. Cet article éclaire les différentes significations que cette notion prend pour la poète : celle de la diversité de voix convoquées et mêlées (poètes, artistes, historiens et penseurs d’horizons différents) ; celle du métissage des corps dans Lagon, lagunes ; ou celle des gestes quotidiens liés à d’autres mouvements – Gestuaire – appartenant au temps de la colonisation. Entre les continents et les identités, la poésie de Sylvie Kandé navigue telle une pirogue, symbole majeur dans La quête infinie de l’autre rive, épopée en trois chants.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

« Mulâtresse », « toubabesse »
Élégie des gestes perdus

Aperçu du texte

Sylvie Kandé entretient un dialogue intime et profond avec les poètes, les peintres, les musiciens, les historiens, les penseurs d’Europe, d’Afrique et des Amériques, d’une rive à l’autre de « l’Atlantique noir ». Dans le « maelström » de la mémoire individuelle et collective, elle dédie ses deux premiers livres de poésie, Lagon, lagunes – tableau de mémoire (2000) accompagné d’une postface d’Édouard Glissant, à la romancière Marie Ndiaye et La quête infinie de l’autre rive, épopée en trois chants (2011), à l’historien Joseph Ki-Zerbo et tisse ainsi les liens de la Relation entre l’Afrique et le monde. Pour chaque poème, elle s’appuie sur des citations en épigraphe de Césaire, de Glissant aussi bien que de Pessoa ou d’Artaud. Tissés de nombreuses allusions ou références historiques, artistiques ou littéraires à l’Afrique et aux « mondes noirs », recensées et explicitées en fin de volume, comme dans Lagon, lagunes, les recueils font entendre des voix multiples, entrecroisées et métis...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Combe, « Sylvie Kandé, le « texte métis » de la poésie », Études de lettres, 3-4 | 2017, 15-30.

Référence électronique

Dominique Combe, « Sylvie Kandé, le « texte métis » de la poésie », Études de lettres [En ligne], 3-4 | 2017, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 19 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/edl/1032 ; DOI : 10.4000/edl.1032

Haut de page

Auteur

Dominique Combe

École normale supérieure, Paris Sciences Lettres

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • OpenEdition Journals