Navigation – Plan du site

Métissage mémoriel chez les écrivains de la migritude : Kétala de Fatou Diome et Mémoires de porc-épic d’Alain Mabanckou

Irena Wyss
p. 83-100

Résumé

Cet article propose d’étudier comment Kétala de Fatou Diome et Mémoires de porc-épic d’Alain Mabanckou, deux romans de la « migritude » parus en 2006, mettent en scène la mémoire ; par ailleurs, il montrera que l’usage de la prosopopée, commun aux deux œuvres, permet de donner une voix à des figures muselées et de recourir à différentes traditions littéraires pour proposer un véritable métissage mémoriel.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

Kétala ou le témoignage des objets
Le métissage de différentes mémoires et traditions
La mémoire d’un porc-épic
Fiction, vérité et intertextualité
Conclusion

Aperçu du texte

Le passé fonctionne comme un réservoir inépuisable d’inspiration pour la littérature, et ce depuis l’Antiquité, qu’il s’agisse, pour les auteurs, d’écrire les origines d’une nation, d’un peuple ou d’une communauté pour laisser une trace, ou d’ancrer un récit sur une toile de fond réaliste. La francophonie africaine ne constitue pas une exception : la colonisation a évidemment fourni matière à de nombreux romans, de même que les conflits meurtriers qui ont ensanglanté le continent ces dernières décennies et les liens entre histoire et littérature africaine font l’objet de nombreuses recherches universitaires aujourd’hui encore.

Au tournant du siècle, la critique a cependant constaté un virage progressif, dans le discours sur l’histoire, des auteurs africains « de la migritude ». Pour Lilyan Kesteloot en effet, ceux qu’elle nomme les « négropolitains » « se sentent […] libérés du “ devoir d’histoire ” et du rôle contraignant et douloureux de témoins des perturbations de leur continent...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Irena Wyss, « Métissage mémoriel chez les écrivains de la migritude : Kétala de Fatou Diome et Mémoires de porc-épic d’Alain Mabanckou », Études de lettres, 3-4 | 2017, 83-100.

Référence électronique

Irena Wyss, « Métissage mémoriel chez les écrivains de la migritude : Kétala de Fatou Diome et Mémoires de porc-épic d’Alain Mabanckou », Études de lettres [En ligne], 3-4 | 2017, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 17 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/edl/1039 ; DOI : 10.4000/edl.1039

Haut de page

Auteur

Irena Wyss

Université de Lausanne

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • OpenEdition Journals