Navigation – Plan du site

Ici et ailleurs : les productions vidéographiques nigérianes, cultures et techniques en réseaux

Benoît Turquety
p. 175-194

Résumé

Cet article s’intéresse aux conditions d’émergence et de diffusion, au début des années 1990, d’une réelle industrie de production de films de fiction au Nigéria marquant une rupture avec la production africaine. En utilisant la vidéo plutôt que la pellicule qui impliquait une forte dépendance vis-à-vis de l’Occident, le centre de production prolifère, mêle différentes cultures et formes et s’émancipe peu à peu.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

Un cinéma « véritablement africain » ?
Une rupture : Nollywood, réseaux culturels
La vidéo : nouveaux réseaux techniques
La vidéo : enjeux esthétiques

Aperçu du texte

Un cinéma « véritablement africain » ?

L’ethnologue et cinéaste Jean Rouch, rédigeant pour l’UNESCO en 1961 un rapport intitulé Situation et tendances actuelles du cinéma africain, reprenait dès sa première page une citation de l’historien du cinéma Georges Sadoul :

65 ans après l’invention du cinéma, en 1960, il n’a pas encore été produit, à ma connaissance, un seul long métrage véritablement africain, je veux dire interprété, photographié, écrit, conçu, monté, etc., par des noirs et parlant bien entendu une langue noire. Ainsi 200 millions se sont donc vu interdire la forme la plus évoluée du plus moderne des arts. Je suis persuadé qu’avant la fin des années 1960, ce scandale ne sera plus qu’un mauvais souvenir de temps révolus.

Bien sûr, des films avaient été tournés en Afrique, parfois pour un public africain ; mais ils relevaient de la production coloniale, films de propagande ou d’éducation, conçus selon les stéréotypes occidentaux, et dirigés par des cadres issus des administrat...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Benoît Turquety, « Ici et ailleurs : les productions vidéographiques nigérianes, cultures et techniques en réseaux », Études de lettres, 3-4 | 2017, 175-194.

Référence électronique

Benoît Turquety, « Ici et ailleurs : les productions vidéographiques nigérianes, cultures et techniques en réseaux », Études de lettres [En ligne], 3-4 | 2017, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 10 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/edl/1051 ; DOI : 10.4000/edl.1051

Haut de page

Auteur

Benoît Turquety

Université de Lausanne

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • OpenEdition Journals