Navigation – Plan du site

« La vraie nature du tragique ». Norma et le classicisme européen à l’âge romantique

Luca Zoppelli
p. 33-48

Résumé

L’article propose une analyse philosophique, esthétique et musicale de Norma de Bellini. Il traite de la manière dont le compositeur et son librettiste, Felice Romani, ont construit le sens du « tragique » dans l’opéra, considéré, selon une conception romantique, comme une forme élevée de représentation de l’individu, de ses agissements et des conséquences qu’il doit endurer. L’auteur analyse dans ce sens notamment deux scènes de l’opéra : le duo Norma – Adalgisa à la fin du premier acte et le concertato qui clôt l’œuvre.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Aperçu du texte

Dans le chapitre XXXVII des suppléments au Monde comme volonté et comme représentation, son chef-d’œuvre philosophique, Arthur Schopenhauer s’occupe de théâtre : il cherche un exemple parfaitement accompli de l’efficacité de la catastrophe tragique. Etonnement, il ne cite ni Shakespeare, auteur qu’il admire pourtant, ni Schiller, ni les tragiques grecs. L’exemple choisi est Qual cor tradisti, la section du finale II de Norma suivant l’auto-dénonciation de la protagoniste, dans lequel Schopenhauer lit l’apaisement de la volonté de vivre et l’acceptation du destin. Dans l’opéra de Felice Romani et de Vincenzo Bellini, on trouverait d’ailleurs : « Un vrai modèle de combinaison tragique des motifs, de progression tragique de l’action, de développement tragique » – tout ce qui, en somme, fait « la vraie nature du tragique ».

Certes, Schopenhauer parle en philosophe plus qu’en théoricien du théâtre. Son but est de montrer que la catastrophe tragique nous soustrait à l’empire de la « volon...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Luca Zoppelli, « « La vraie nature du tragique ». Norma et le classicisme européen à l’âge romantique », Études de lettres, 4 | 2016, 33-48.

Référence électronique

Luca Zoppelli, « « La vraie nature du tragique ». Norma et le classicisme européen à l’âge romantique », Études de lettres [En ligne], 4 | 2016, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 19 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/edl/1149 ; DOI : 10.4000/edl.1149

Haut de page

Auteur

Luca Zoppelli

Université de Fribourg

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • OpenEdition Journals