Navigation – Plan du site

« Morts, avec supplément frites ». Invectif et logique conflictuelle dans le champ du rap français

Denis Saint-Amand
p. 57-72

Résumé

Lorgnant vers le modèle américain, le milieu du rap français ne se fonde pas sur l’opposition est/ouest qui a dynamisé le champ étatsunien durant les années 1990. Comment en vient-il à développer une logique conflictuelle similaire ? Celle-ci n’est-elle pas l’un des constituants majeurs d’une illusio spécifique ? Comment se manifeste-t-elle dans les discours des acteurs ? Le présent article cherche à la fois à cerner les rouages d’un état du champ et à mesurer comment celui-ci infléchit une poétique de l’invectif.

Haut de page

Note de l’auteur

Je tiens à remercier Florent Nottet pour sa relecture et ses conseils avisés sur les milieux du rap français et américain.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2019.

Plan

Querelle et invectif
Le rap français : un espace conflictuel
Sevran morne plaine : l’exemple de Kaaris.

Aperçu du texte

« Cache-toi, guerre ».
Isidore Ducasse,
Poésies II

Querelle et invectif

On sait le rôle structurel fondamental joué par la querelle qui, intervenant sur les logiques de sociabilité, permet, au cœur d’univers plus ou moins autonomes (c’est-à-dire de « champs », selon le concept de Bourdieu), de mettre en lumière les tendances et les valeurs qui dominent et s’opposent. Dans les domaines artistiques en particulier, la querelle se révèle un moyen efficace, pour un agent ou un collectif, de garantir sa visibilité, de favoriser son émergence et de se doter d’une identité posturale forte. Elle est également l’un des effets collatéraux du succès : Victor Hugo, devenant de son vivant l’auteur le plus moqué de France, ne fait que préfigurer la charge contemporaine et systématique de l’artiste confirmé qui incarne le modèle à dépasser autant que le repoussoir ; ces saillies font partie des rouages du champ et participent à la logique de comble par laquelle les modernes s’opposent aux anciens qu’i...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Denis Saint-Amand, « « Morts, avec supplément frites ». Invectif et logique conflictuelle dans le champ du rap français », Études de lettres, 3 | 2016, 57-72.

Référence électronique

Denis Saint-Amand, « « Morts, avec supplément frites ». Invectif et logique conflictuelle dans le champ du rap français », Études de lettres [En ligne], 3 | 2016, mis en ligne le 15 septembre 2019, consulté le 23 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/edl/1206 ; DOI : 10.4000/edl.1206

Haut de page

Auteur

Denis Saint-Amand

Université de Liège

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • OpenEdition Journals