Navigation – Plan du site

Maître Antitus orateur

Estelle Doudet
p. 175-194

Résumé

Antitus est un auteur longtemps resté méconnu, en partie à cause de sa mobilité : chapelain bourguignon et traducteur d’œuvres de divertissement, il devient vers 1500 un écrivain engagé au service d’Aymon de Montfalcon. Pourtant, Antitus a toujours revendiqué une posture d’auteur cohérente, celle de l’orateur. L’article vise à montrer que les différentes facettes de sa carrière illustrent cette forme d’auctorialité prestigieuse, mais aussi qu’Antitus a construit son statut d’orateur en interaction avec son destinataire, Aymon de Montfalcon. Leur relation privilégiée incite à mettre à l’essai la notion de comparution entre auteur et lecteur pour cerner les spécificités de la communication littéraire en moyen français.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Postures d’auteur dans les prologues et les épilogues d’Antitus : du traducteur à succès à « l’immitateur des orateurs »
La comparution d’Antitus et d’Aymon, ou l’orateur reconfiguré
Conclusion

Aperçu du texte

Redécouvert depuis un siècle comme l’un des principaux animateurs de la cour regroupée autour du prince-évêque de Lausanne au tournant du XVe et du XVIe siècle, maître Antitus est longtemps demeuré un auteur aux traits flous. Après avoir été durablement confondu avec un type comique figurant le sot têtu dans le théâtre de cette époque, l’écrivain a été intégré aux réseaux des Rhétoriqueurs, mais il reste considéré comme l’un de leurs représentants mineurs, en outre quelque peu marginalisé par son ancrage sur les rives du Léman. Son œuvre, oscillant entre des traductions de textes italiens à succès et des pièces de circonstance « tissées d’emprunts » à d’autres écrivains français et bourguignons, montre de plus une diversité assez déroutante. Celle-ci s’explique par la carrière d’un clerc mobile qui fut d’abord chapelain à la Sainte-Chapelle de Dijon avant de rejoindre l’entourage d’Aymon de Montfalcon. Elle reflète aussi de manière plus générale les tensions qui traversent la littér...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Estelle Doudet, « Maître Antitus orateur », Études de lettres, 3-4 | 2018, 175-194.

Référence électronique

Estelle Doudet, « Maître Antitus orateur », Études de lettres [En ligne], 3-4 | 2018, mis en ligne le 15 décembre 2020, consulté le 11 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/edl/1388 ; DOI : 10.4000/edl.1388

Haut de page

Auteur

Estelle Doudet

Universités de Lausanne et de Grenoble Alpes, Institut universitaire de France

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • OpenEdition Journals