Navigation – Plan du site

AccueilNuméros310Revolting Rhymes de Roald Dahl et...

Revolting Rhymes de Roald Dahl et Quentin Blake. Entre tradition et nouvelle jeunesse, ou les dents du conte retrouvées

Florence Casulli
p. 167-188

Résumés

Roald Dahl et son illustrateur Quentin Blake ont redonné aux contes de fées leur mordant en revisitant de façon à la fois ludique et satirique les contes de Perrault et des Grimm par le texte et l’image à travers le prisme de la tradition anglaise des Mother Goose rhymes. Dahl et Blake, chacun à leur manière, réactualisent la dimension allusive, auto-réflexive et didactique propre au genre afin de proposer une critique drolatique et féroce de la société de consommation et des formes contemporaines de prédation, destinée autant aux enfants qu’aux adultes1.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2021.

Plan

1. « Le coup de jeune » des réécritures de Dahl 
2. Les illustrations de Blake : clins d’œil et sourires (avec ou sans les dents)
3. Revolting Rhymes et le topos détourné, ou comment le loup/lecteur dévore désormais les livres de contes
4. Conclusion

Aperçu du texte

Revolting Rhymes (1982) est un recueil de six contes classiques détournés par Roald Dahl (1916-1990) et illustrés par Quentin Blake (1932). Dans ces nouvelles versions mises en vers principalement destinées aux enfants, l’auteur procède à des « mises à jour » de l’univers du conte et de ses codes avec humour et une pointe de satire. Dahl propose en effet à ses lecteurs jeunes et moins jeunes une relecture iconoclaste des contes traditionnels qui, loin des versions édulcorées ou sentimentales popularisées par Disney, revisite les sources textuelles de Perrault et Grimm et leur réception à partir d’un point de vue contemporain. Revolting Rhymes surprend, amuse et provoque en faisant voler la morale traditionnelle en éclats, tout en la renouvelant subtilement pour un lecteur d’aujourd’hui. L’œuvre s’élabore ainsi en « contrepoint » des versions bien connues de « Cinderella », « Jack and the Beanstalk », « Snow-White and the Seven Dwarfs », « Goldilocks and the Three Bears », « Little R...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Florence Casulli, « Revolting Rhymes de Roald Dahl et Quentin Blake. Entre tradition et nouvelle jeunesse, ou les dents du conte retrouvées »Études de lettres, 310 | 2019, 167-188.

Référence électronique

Florence Casulli, « Revolting Rhymes de Roald Dahl et Quentin Blake. Entre tradition et nouvelle jeunesse, ou les dents du conte retrouvées »Études de lettres [En ligne], 310 | 2019, mis en ligne le 15 septembre 2021, consulté le 30 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/edl/1634 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edl.1634

Haut de page

Auteur

Florence Casulli

Universités d’Angers et de Lausanne

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search