Navigation – Plan du site

AccueilNuméros317RéseauxThéâtre «en» société ou «de» soci...

Réseaux

Théâtre «en» société ou «de» société? Pistes microsociologiques

Guy Spielmann
p. 25-44

Résumé

Qu’est-ce que cette «société» où l’on pratiqua si assidument l’art dramatique au XVIIIe  siècle? À part sa situation hors de l’espace public, ses caractéristiques restent vagues; on propose ici de les préciser grâce à la microsociologie et l’anthropologie. La taxinomie de Gurvitch (1958) permet ainsi de distinguer entre quinze types de microsociétés; on constate que le théâtre se pratique dans des groupements structurellement et fonctionnellement très divers, ce qui remet en cause la vision d’un «théâtre de société» en tant qu’objet d’étude unitaire et en tant que genre. Parlons plutôt de «théâtre en société» pour désigner un type d’activité reflétant les contraintes d’un type particulier de microsociété. Les activités théâtrales répondent au modèle de Turner de relation dialectique entre une société fortement hiérarchisée et la communitas, groupement par affinité, dont les membres s’autonomisent de la macro-structure sans pour autant la remettre en cause.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2023.

Plan

1. Qu’est-ce réellement que la société?
2. Diversité des sociétés où l’on faisait du théâtre
3. Théâtre «en» société plutôt que «de» société

Aperçu du texte

Mon travail sur le théâtre de société a d’abord voulu démontrer que la dichotomie d’usage «public-privé», communément utilisée pour tenter de définir ce phénomène, se révèle en réalité infondée en tant que catégorie (au sens de la logique, c’est-à-dire reposant sur une relation de contrariété, où un terme exclut formellement l’autre). Autrement dit, «public-privé» ne saurait servir de concept opératoire dans une démarche scientifique d’étude du spectacle en tant que phénomène social, puisque son usage aboutit inévitablement à des apories qui se manifestent par le recours à des termes hybrides («semi-public» et «semi-privé» – qualificatifs aussi peu fondés que «semi-enceinte» ou «semi-mort») ou à des principes se voulant définitoires, mais admettant des exceptions qui en invalident la valeur: les spectacles de société seraient «le plus souvent» à but non-lucratif (mais pas toujours…), «généralement» donnés dans un espace domestique (mais il y a des exceptions notables…), «principalem...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guy Spielmann, « Théâtre «en» société ou «de» société? Pistes microsociologiques »Études de lettres, 317 | 2022, 25-44.

Référence électronique

Guy Spielmann, « Théâtre «en» société ou «de» société? Pistes microsociologiques »Études de lettres [En ligne], 317 | 2022, mis en ligne le 15 mai 2023, consulté le 29 juin 2022. URL : http://journals.openedition.org/edl/3769 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edl.3769

Haut de page

Auteur

Guy Spielmann

Georgetown University (Washington, DC)

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search