Navigation – Plan du site

AccueilNuméros317Images de la sociétéDu socialement correct au politiq...

Images de la société

Du socialement correct au politiquement incorrect: pour une typologie de «l’application»

Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval
p. 171-192

Résumé

L’application, ce glissement vers un élément personnel, est partie prenante de l’écriture et de la performance du théâtre de société en raison de la forte présence du destinataire et des spectateurs. Notre hypothèse est de montrer à travers des textes et des représentations de la seconde moitié du XVIIIe siècle que l’application, encomiastique ou dénonciatrice, est révélatrice de la société à laquelle elle s’adresse ou qu’elle peint. Elle y prend un tour particulier dû au mélange entre scène et salle, entre auteur, acteur et spectateur. À tous égards, elle semble une piste féconde pour étudier «ce que dit le théâtre de la société» et les relations complexes entre pratique et restitution par les textes mémoriels ou testimoniaux.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2023.

Plan

1. Contours de l’application
1.1. Vers une définition
1.2. Quelques caractérisations
2. Esquisse d’une typologie
2.1. Le registre personnel
2.2. Le registre politico-personnel
3. Le socio-politique et l’application a posteriori
4. Le politique

Aperçu du texte

L’application, cette opération de glissement vers un élément personnel, est un des éléments constituants du théâtre de société dans son écriture comme dans sa représentation en raison de la forte présence du destinataire et des spectateurs qui sont parties prenantes de la performance. Nous voudrions étudier à travers un certain nombre de textes et de représentations de la seconde moitié du XVIIIe siècle comment les auteurs, les acteurs et les spectateurs utilisent le large éventail de l’application, de l’éloge obligatoire à la pointe, en passant par la moquerie ou l’allusion involontaire, jusqu’à une éventuelle revendication politique. Notre hypothèse est de montrer que l’application, qu’elle soit encomiastique ou dénonciatrice, est révélatrice de la petite et de la plus grande société à laquelle elle s’adresse ou qu’elle peint. Certes, l’application n’est pas réservée au théâtre de société, loin s’en faut: elle abonde en particulier en poésie, mais prend un tour particulier lors de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval, « Du socialement correct au politiquement incorrect: pour une typologie de «l’application» »Études de lettres, 317 | 2022, 171-192.

Référence électronique

Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval, « Du socialement correct au politiquement incorrect: pour une typologie de «l’application» »Études de lettres [En ligne], 317 | 2022, mis en ligne le 15 mai 2023, consulté le 29 juin 2022. URL : http://journals.openedition.org/edl/3828 ; DOI : https://doi.org/10.4000/edl.3828

Haut de page

Auteur

Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval

EA LIS, Université Paris-Est Créteil

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search