Navigation – Plan du site

AccueilNuméros11-2VariaPrésentation du texte de Adrea A....

Varia

Présentation du texte de Adrea A. diSessa

Ghislaine Gueudet
p. 213-214

Texte intégral

1Après un doctorat en physique soutenu en 1975, il s’est rapidement tourné vers des questions concernant l’éducation et les apprentissages, et a rejoint le groupe du MIT (Massachusetts Institute of Technology) qui travaillait alors autour du projet Logo. Il a occupé divers postes au MIT jusqu’en 1985, avant de rejoindre Berkeley et d’y être nommé professeur en 1988. Andrea diSessa a exercé de nombreuses responsabilités au fil de sa carrière, notamment comme membre de comités éditoriaux de revues de premier plan : il a ainsi été éditeur en chef de la revue « Cognition and Instruction » de 2007 à 2012.

2Ses travaux ont touché de nombreux thèmes de recherche : on peut citer notamment l’épistémologie des sciences physiques, les usages des technologies éducatives, le design-based research, les processus de conceptualisation. La plupart de ses recherches se situent en didactique des sciences ; il a néanmoins collaboré avec des didacticiens des mathématiques comme Celia Hoyles, Richard Noss ou Paul Cobb. En dépit de la richesse et de la variété de ses recherches, il est jusqu’à présent peu connu du public francophone. C’est ce qui a motivé la traduction et la publication de cet article.

3Ce texte présente de manière accessible et synthétique une théorie originale qu’Andrea diSessa a développée depuis plusieurs années : la « Knowledge in Pieces » (KiP), traduite ici par « Connaissance par Morceaux » (CpM). Cette théorie propose un modèle des processus de conceptualisation qui a donné lieu à des débats animés dans la communauté de recherche internationale. En effet selon cette perspective, les apprentissages sont vus comme des processus continus ; alors que d’autres travaux peuvent souligner au contraire des ruptures et discontinuités. Nous espérons que la communauté francophone, à la suite de la publication de cette traduction, pourra mieux connaître cette théorie et/ou prendre part à ces débats.

Haut de page

Bibliographie

Cobb, P., Confrey, J., diSessa, A., Lehrer, R., & Schauble, L. (2003). Design Experiments in Education Research. The Educational Researcher 32(1), 9-13.

diSessa, A. A. (2017). Knowledge in Pieces: An evolving framework for understanding knowing and learning. In T. G. Amin & O. Levrini (Eds.), Converging perspectives on conceptual change: Mapping an emerging paradigm in the learning sciences. New York: Routledge.

diSessa, A. A., Hoyles, C., Noss, R., with Edwards, L. (1995). Computers and Exploratory Learning. Berlin: Springer Verlag.

Gueudet, G., Bosch, M., diSessa, A., Kwon, O.-N., & Verschaffel (2016). Transitions in mathematics education. ICME13 Topical survey series. New York, NY: Springer.

Vous trouverez plus de détails sur la page web de Andrea diSessa : [https://gse.berkeley.edu/people/andrea-disessa]

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ghislaine Gueudet, « Présentation du texte de Adrea A. diSessa »Éducation et didactique, 11-2 | 2017, 213-214.

Référence électronique

Ghislaine Gueudet, « Présentation du texte de Adrea A. diSessa »Éducation et didactique [En ligne], 11-2 | 2017, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 30 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/educationdidactique/2780 ; DOI : https://doi.org/10.4000/educationdidactique.2780

Haut de page

Auteur

Ghislaine Gueudet

CREAD, ESPE de Bretagne, université de Bretagne occidentale

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association pour des recherches comparatistes en didactique
  • Logo ESPE de Bretagne
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search