Navigation – Plan du site

Évaluation formative et démarche d’investigation en mathématiques : une étude de cas

Formative assessment and inquiry-based in mathematics : a case study
Céline Lepareur, Michèle Gandit et Michel Grangeat
p. 101-120

Résumés

Notre recherche vise à comprendre les effets d’une formation de type collaboratif sur la transformation des pratiques d’une enseignante et l’activité des élèves. Plus spécifiquement, nous analysons les effets de cette formation sur la mise en œuvre d’une évaluation formative dispensée dans le cadre d’un enseignement de mathématiques fondé sur l’investigation (EMI) ainsi que sur l’autorégulation des apprentissages des élèves. En nous appuyant sur une classification des pratiques d’évaluation formative et un modèle EMI, nous proposons un cadre méthodologique pour identifier et analyser ces effets sur l’évolution des pratiques et des conceptualisations (Vidal-Gomel & Rogalski, 2007) d’une enseignante. L’étude met en évidence des effets sur ces deux éléments et montre aussi que ces changements s’inscrivent dans des temps longs, supérieurs à deux ans, et dans des dispositifs collectifs de formation.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Contexte de la recherche
Ancrage théorique
Relations entre autorégulation des apprentissages et évaluation formative
Identifier l’autorégulation des apprentissages
Analyser l’évaluation formative
L’évaluation formative dans le cadre des ESFI
Un Enseignement de Mathématiques fondé sur l’Investigation (EMI)
Un modèle d’action scientifique de l’élève en classe de mathématiques
Un modèle de conception et de mise en œuvre par le professeur
Problématique, hypothèses de recherche et choix méthodologiques
L’étude de cas
Procédures de recueil et analyse des données
La DI-Formation dans le cadre du LéA EvaCoDICE
La séance d’investigation sélectionnée
Résultats : modifications de l’activité de l’enseignante et des élèves
Analyse des pratiques d’évaluation formative et des processus d’autorégulation des apprentissages
Stratégies d’évaluation formative
L’autorégulation des apprentissages des élèves
Modalités d’autorégulation
Effets de la DI-Formation sur la modification des pratiques
Organisation de la séance
Analyse du contenu des mises en commun
Évolution de la pratique de l’enseignante concernant la variable Responsabilité
Retour réflexif sur la pratique : l’entretien d’autoconfrontation
Le temps passé sur les définitions
Le support d’autoévaluation
L’intérêt de débattre
Discussion
Conclusion

Aperçu du texte

Contexte de la recherche

En France, l’Enseignement des Sciences Fondé sur l’Investigation (ESFI) fait directement l’objet de prescriptions officielles dans les programmes de collège depuis 2005. Des études se succèdent pour tenter de caractériser la façon dont les enseignants de sciences et de mathématiques s’approprient cette démarche et la mettent effectivement en œuvre dans leurs classes (cf. Scientix). Calmettes (2009) souligne la variabilité des pratiques d’enseignement dans la mise en œuvre de ces démarches, ainsi que les écarts existant entre la demande institutionnelle et son implémentation dans les classes. Il s’ensuit un besoin de formation des enseignants qui conduit à des recherches sur la conception et la mise en œuvre de formations ainsi qu’à l’évaluation de leurs effets (Mathé, Méheut & De Hosson, 2008).

Dans cette perspective, le projet de recherche européen ASSIST-M...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Lepareur, Michèle Gandit et Michel Grangeat, « Évaluation formative et démarche d’investigation en mathématiques : une étude de cas », Éducation et didactique, vol. 11-n°3 | 2017, 101-120.

Référence électronique

Céline Lepareur, Michèle Gandit et Michel Grangeat, « Évaluation formative et démarche d’investigation en mathématiques : une étude de cas », Éducation et didactique [En ligne], vol. 11-n°3 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 15 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/educationdidactique/2857 ; DOI : 10.4000/educationdidactique.2857

Haut de page

Auteurs

Céline Lepareur

Université Grenoble Alpes Laboratoire de Recherche sur les Apprentissages en Contexte (LaRAC – E.A. 602)

Michèle Gandit

Université Grenoble Alpes
Maths à Modeler / IREM de Grenoble

Michel Grangeat

Université Grenoble Alpes Laboratoire de Recherche sur les Apprentissages en Contexte (LaRAC – E.A. 602)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page