Navigation – Plan du site

D’une conception épistémologique d’une discipline scolaire à sa mise en œuvre dans la classe : quelles difficultés pour un professeur débutant ?

L’exemple de la définition de la population active en sciences économiques et sociales (classe de Seconde)
From an epistemological conception of a school discipline to its implementation in the classroom: what difficulties for a beginning teacher? The example of the definition of the active population in economic and social sciences (french class of Second)
Christine Dollo
p. 43-58

Résumés

L’objectif de cet article est de mettre en évidence la difficulté de passage d’une certaine conception épistémologique des sciences économiques et sociales (fondée sur la rupture avec le sens commun) à des scénarios pédagogiques permettant la mise en œuvre, par des professeurs débutants, de démarches didactiques s’appuyant sur cette épistémologie de la discipline. Après avoir présenté une conception de la discipline s’opposant à l’inductivisme et aux « fondamentaux », le texte explore certaines difficultés des professeurs débutants sur la base d’une étude de cas. Il s’inscrit ainsi dans le cadre d’une « recherche de faisabilité ». L’expérimentation présentée concerne la définition du concept de population active, prélude à une étude du phénomène du chômage, en classe de Seconde.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Épistémologie et didactique des sciences économiques et sociales
Une conception épistémologique de la discipline qui s’oppose à l’inductivisme et aux « fondamentaux »
Un projet fondateur inductiviste
Une approche par les « fondamentaux » excluant les débats théoriques de l’enseignement de la discipline
Une épistémologie de la discipline fondée sur la rupture avec le sens commun
Les disciplines de référence des sciences économiques et sociales sont des sciences
Problématisation et investigation scientifique
Analyse didactique d’une expérimentation en classe de Seconde : définition de la population active à partir d’une « démarche d’investigation »
Cadre théorique de l’analyse : la situation didactique comme jeu
Analyse préalable des savoirs en jeu dans la séance analysée
Le concept de population active en économie
Vocabulaire courant versus vocabulaire scientifique : source de difficultés didactiques
Enjeux de savoir, obstacles didactiques et démarches « ordinaires »
Définition de la population active à partir d’une démarche « d’investigation »
Les objectifs et la démarche de l’enseignante
Déroulement du jeu et questionnement des élèves
Identification des critères utilisés par les économistes pour définir la population active
Conclusion : une démarche difficile à mettre en œuvre pour l’enseignant qui peut pourtant permettre d’enrôler les élèves dans une tâche

Aperçu du texte

Introduction

Depuis la création des IUFM (aujourd’hui ESPE), et parallèlement au développement de travaux en didactique des sciences économiques et sociales (SES), nous avons défendu, dans le cadre notamment de la formation professionnelle des enseignants de SES, une conception épistémologique de la discipline fondée sur la rupture avec le sens commun (Dollo, 2009). Nous avons ainsi montré (Dollo, 2005a) que la discipline scolaire SES ne pouvait plus se justifier par ses méthodes (pédagogies actives, travail sur documents, etc.), largement utilisées dans le système scolaire, mais qu’elle devait le faire, comme toutes les disciplines scolaires, à partir des savoirs qu’elle se propose de transmettre aux élèves. Elle ne doit ainsi plus constituer, selon une expression d’Yves Chevallard, une « anomalie didactique » (1997). Ces savoirs ont cependant des particularités, ils renvoient à des débats de société (chômage, mondialisation, exclusion, etc.) et il importe de bien situer la spécific...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christine Dollo, « D’une conception épistémologique d’une discipline scolaire à sa mise en œuvre dans la classe : quelles difficultés pour un professeur débutant ? », Éducation et didactique, 12-1 | 2018, 43-58.

Référence électronique

Christine Dollo, « D’une conception épistémologique d’une discipline scolaire à sa mise en œuvre dans la classe : quelles difficultés pour un professeur débutant ? », Éducation et didactique [En ligne], 12-1 | 2018, mis en ligne le 28 août 2020, consulté le 13 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/educationdidactique/2946 ; DOI : 10.4000/educationdidactique.2946

Haut de page

Auteur

Christine Dollo

Aix-Marseille université, ADEF, Marseille, France

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page