Navigation – Plan du site

Expérience, enseignement et apprentissage

Une étude de cas pour l’analyse de leur rapport dans le contexte de l’adaptation scolaire
Experience, teaching and learning
Case study to analyse their link in special education context
Christophe Roiné
p. 101-118

Résumés

L’article propose l’analyse d’une séance d’enseignement de la géométrie par une orthopédagogue au Québec dans un contexte d’adaptation scolaire au secondaire. Nous nous interrogerons sur le lien entre l’expérience mathématique de l’élève et l’expérience didactique du professeur en questionnant les conditions susceptibles de rendre compte d’un apprentissage potentiel. En nous référant aux travaux de Dewey, nous montrerons la difficulté d’une prise de décision réalisée sur la base d’une seule séance d’enseignement.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
L’expérience de l’élève comme phénomène mental
L’expérience comme construction collective : sociale et culturelle
L’expérience de l’adaptation scolaire
Le cas Julie-Adrien
Discussion

Aperçu du texte

Introduction

L’éducation nouvelle a depuis plus d’un siècle souligné le rôle de l’expérience. Que ce soit chez Cousinet, Montessori, Freinet et d’autres, apprendre c’est apprendre de ses expériences. La plupart des pédagogies du xxe siècle ont pris pour postulat ce qui apparaissait déjà comme l’une des idées principales de Rousseau : l’élève doit faire, le professeur faire faire :

« Jeunes maîtres […] Souvenez-vous qu’en toute chose vos leçons doivent être plus en actions qu’en discours ; car les enfants oublient aisément ce qu’ils ont dit et ce qu’on leur a dit, mais non pas ce qu’ils ont fait et ce qu’on leur a fait » (Rousseau, 1966, p. 121).

Mais ce fut Dewey qui le premier fonda une philosophie sur l’expérience comme concept charnière qui articule, en le dépassant, le dualisme classique opposant la pensée et l’action, et qui considéra ses usages appliqués à la pédagogie (voir Westbrook, 2000). Nous nous proposons ici d’interroger les conditions de l’analyse didactique d’une séance...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Roiné, « Expérience, enseignement et apprentissage », Éducation et didactique, 12-1 | 2018, 101-118.

Référence électronique

Christophe Roiné, « Expérience, enseignement et apprentissage », Éducation et didactique [En ligne], 12-1 | 2018, mis en ligne le 28 août 2020, consulté le 16 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/educationdidactique/3070 ; DOI : 10.4000/educationdidactique.3070

Haut de page

Auteur

Christophe Roiné

Faculté des sciences de l’éducation – Laboratoire CeDS (Culture et Diffusion des Savoirs)
Université de Bordeaux

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page