Navigation – Plan du site

Analyse et formalisation de la dimension durable du contrat didactique

Cas de l’enseignement de la physique par activités en classe de seconde
Analysis and formalization of the perennial dimension of the didactic contract Case of the activity-based physics teaching in grade 10
Patrice Venturini et Andrée Tiberghien
p. 65-106

Résumés

Cet article propose à la fois une méthode d’analyse du contrat didactique prenant en compte différentes échelles de temps et le résultat obtenu dans le cas d’une séquence d’enseignement en classe de seconde en physique. Le point de vue d’une action conjointe professeur – élèves et les concepts qui y sont traditionnellement associés, notamment contrat et milieu, transaction et jeu didactiques sont mobilisés dans l’article, le concept de jeu étant méthodologiquement associé à l’échelle mésoscopique de 10 à 30 minutes. Un point de vue théorique adapté de travaux en sciences du langage est utilisé à l’échelle microscopique de quelques secondes, basé sur le concept d’acte. Une échelle intermédiaire assure le lien entre niveaux microscopique et macroscopique. Des analyses développées à chacun de ces niveaux font apparaître des régularités dans l’action conjointe qui sont interprétées en fonction du contexte donné par les niveaux supérieurs. Elles permettent de formuler un certain nombre de règles formalisant en particulier les attentes réciproques du professeur et des élèves, d’abord dans une des séances analysées, puis sur l’ensemble de la séquence, à chacune des échelles. Ces analyses conduisent aussi à dégager deux échelles de temps supplémentaires (1h à 1h 30 et 2 à 3h) dont la validité sur des corpus différents reste à montrer.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Outils théoriques
Contrat didactique
Outils théoriques mobilisés à l’échelle mésoscopique (Niveau N)
Outils théoriques mobilisés à l’échelle microscopique (Niveau N-2)
L’acte, unité d’analyse au niveau microscopique
La dimension pragmatique
La dimension interactionnelle
La dimension représentationnelle
Outils théoriques mobilisés au niveau N-1
Vue synoptique des outils théoriques
Problématique
Méthodologie
Contexte de l’étude
La séquence observée
Recueil des données
Structuration des données
Traitement des données liées à l’activité 4 du niveau N-2 au niveau N+1 (échelle d’1h à 1h 30)
Traitement des données liées aux trois autres activités du niveau N-2 au niveau N+1
Traitement des données relatives à l’ensemble de la séquence aux échelles supérieures
Schématisation synthétique de la méthodologie
Reconstruction du contrat lié au déroulement de l’activité 4
Contrat lié au déroulement de l’activité 4 établi à l’échelle mésoscopique N
Vue d’ensemble aux niveaux N, N-1 et N-2 structurant le déroulement de l’activité 4
Analyse des actes (niveau N-2)
Dimension pragmatique
Vue d’ensemble
Actes des types « agir » et « demande d’agir » (sur le savoir)
Dimension interactionnelle
Dimension représentationnelle
Contenu abordé dans les actes ou groupes d’actes
Tâches de modélisation mises en jeu dans les actes ou groupes d’actes
Tâches épistémiques
Description de modalités de l’action didactique au sein de chaque jeu (niveau mésoscopique N)
Dans le jeu S4 J9, des sollicitations du professeur auxquelles les élèves souscrivent selon leurs connaissances et leur compréhension de la tâche
Dans le jeu S4 J10, une très forte densité épistémique liée aux interventions du professeur nourries par celles des élèves et appuyées sur le travail dans le jeu précédent
Composantes du contrat établies au niveau N
Composante relative au jeu S4 J8 introductif à l’activité
Composantes communes aux jeux S4 J9 et S4 J10
Composantes spécifiques au jeu S4 J9 (réalisation de la tâche en groupes de deux)
Composantes spécifiques au jeu S4 J10 (phase de correction de l’activité en classe entière)
Contrat lié au déroulement de l’activité 4 établi à l’échelle N+1 (1h à 1h 30)
Stabilité du contrat établi sur l’activité 4 sur l’ensemble de la séquence
Stabilité des composantes établies à l’échelle mésoscopique N
Règle relative aux jeux introductifs
Règles communes à l’ensemble des jeux principaux
Règles spécifiques à la résolution des tâches en groupes
Règles spécifiques aux phases de correction et d’institutionnalisation en classe entière
Stabilité des composantes établies à l’échelle N+1 dans les autres activités
Conclusion
Composantes du contrat au niveau N+2, et N+3
Composantes au niveau N+2 (échelle de 2 à 3h)
Composantes au niveau N+3 (échelle de 5 - 6 h)
Discussion
Aspects méthodologiques
Échelles mobilisées
Potentialités de la méthode développée
Particularités du contrat dans cette séquence
Conclusion et perspectives

Aperçu du texte

Cet article porte sur l’analyse et la formalisation du contrat didactique dans un enseignement de la physique en classe de seconde. Son enjeu scientifique est essentiellement méthodologique et à un degré moindre théorique. En effet, la méthode que nous développons ici n’est pas fondée sur l’identification classique de ruptures dans le contrat, mais sur une émergence de significations résultant de l’articulation d’analyses développées à des échelles temporelles différentes, en lien avec des outils théoriques adaptés à ces échelles. Parce que le contrat analysé est relatif à un enseignement par activité donnant une position centrale au travail des élèves et qu’il décrit des pratiques possibles d’enseignement de la physique, l’article a aussi des enjeux institutionnels et sociaux, mais ces enjeux sont conjoncturels à la séquence choisie pour l’analyse et ne constituent pas le focus de l’article.

L’étude ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrice Venturini et Andrée Tiberghien, « Analyse et formalisation de la dimension durable du contrat didactique », Éducation et didactique, 12-3 | 2018, 65-106.

Référence électronique

Patrice Venturini et Andrée Tiberghien, « Analyse et formalisation de la dimension durable du contrat didactique », Éducation et didactique [En ligne], 12-3 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 18 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/educationdidactique/3539 ; DOI : 10.4000/educationdidactique.3539

Haut de page

Auteurs

Patrice Venturini

UMR EFTS, Université de Toulouse Jean-Jaurès, France

Articles du même auteur

Andrée Tiberghien

UMR ICAR, LABEX ASLAN, CNRS-Université de Lyon, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page