Navigation – Plan du site

Précisions sur la « forme curriculaire » et distinction entre pratiques constitutives et savoirs contributifs

Contribution à l’étude morphologique des curriculums prescrits
Joël Lebeaume
p. 43-59

Résumés

Centré sur la « forme curriculaire », l’article positionne d’abord cette notion dans la littérature scientifique puis précise l’investigation de la structure des curriculums, l’organisation des contenus et leurs relations verticale et horizontale en faisant appel à différents exemples. La distinction des contenus selon leur fonction et leurs références dans la diversité des curriculums permet ensuite de proposer, pour leur investigation didactique à l’échelle méso, un schéma d’analyse qui articule pratiques constitutives et savoirs contributifs. Ce schéma élaboré à partir du curriculum des formations paramédicales est mis à l’épreuve dans l’étude de la morphologie de l’enseignement ménager et de la formation en coiffure. Les perspectives de recherche didactique ouvertes par cette proposition sont enfin discutées.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Morphologie et types ou modèles des curriculums
Typologies des curriculums
Formes curriculaires typiques
Diversité des structures des curriculums
Relations verticales et horizontales et structure des curriculums
Savoirs constitutifs et savoirs contributifs
Pratiques constitutives et savoirs contributifs
Le cas de l’enseignement ménager
Le cas de la formation en coiffure
Discussion et perspectives de recherche sur la morphologie des curriculums

Aperçu du texte

Introduction

En prélude, il convient de rappeler la polysémie du terme « curriculum » mentionné dans le titre, signalée de longue date par de nombreux auteurs. Rule (1973) avait déjà repéré 119 définitions en consultant la littérature scientifique anglo-saxonne. Pour Portelli (1984, p. 12) « The concept of Curriculum is a complex notion. Various meanings have been attached to it. A careful analysis of Curriculum shows that the notion “plan”, “content”, “objectives” and “method” are intimately connected to Curriculum which should not be completely identified with any one of these concepts ». Le glossaire de la terminologie du curriculum (UNESCO-BIE, 2013, p. 16) précise également : « The term curriculum has many definitions, ranging from a planned “course of study” (derived from the Latin) to an all-embracing view that includes all the learning experiences for which the school is responsible. » À cet égard, Portelli (1987, p. 355) indique que « Books on Curriculum invariably start wit...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Joël Lebeaume, « Précisions sur la « forme curriculaire » et distinction entre pratiques constitutives et savoirs contributifs », Éducation et didactique, 13-1 | 2019, 43-59.

Référence électronique

Joël Lebeaume, « Précisions sur la « forme curriculaire » et distinction entre pratiques constitutives et savoirs contributifs », Éducation et didactique [En ligne], 13-1 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 07 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/educationdidactique/3745 ; DOI : 10.4000/educationdidactique.3745

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page