Navigation – Plan du site

AccueilNuméros13-2L’usage de la matérialité lors de...

L’usage de la matérialité lors de l’enseignement-apprentissage de la lecture : un indice du développement psychologique de l’élève

The Use of Materiality in Teaching-Learning Reading: a Psychological Pupil Development Index
Claire Taisson et Christiane Moro
p. 84-104

Résumés

L’article qui suit est issu d’une recherche longitudinale pour laquelle une cohorte d’élèves a été suivie durant trois années en Grande Section, Cours Préparatoire, Cours Élémentaire 1re année, dans des situations ordinaires de classe à l’école française. À ces degrés, l’un des principaux objectifs des programmes scolaires est l’apprentissage de la lecture. Les fondations théoriques sont le paradigme vygotskien et la didactique de la lecture. L’article décrit, à l’aide de quelques exemples, l’usage de la matérialité pendant le temps externe d’enseignement-apprentissage de la lecture avec l’enseignant. Il met en évidence des métamorphoses de cet usage envisagées comme un indice du développement de l’élève dans le temps interne d’apprentissage-développement.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Une recherche inscrite dans la perspective historico-culturelle vygotskienne
Problématique et questions de recherche : de la matérialité comme source du développement du jeune enfant à la matérialité comme ressource au service du développement de l’élève
Méthodologie longitudinale de recueil des données
Méthodologie d’analyse
Analyses : illustrations
Illustration 1 : comparaison de deux évènements remarquables relatifs à l’identification des mots (tableau 1a et tableau 1b)
Premier évènement remarquable (tableau 1A) : identification des mots écrits Saint Nicolas en Grande Section (5-6 ans), 1re séance filmée de l’année scolaire
Second évènement remarquable (tableau 1B) : lecture courante d’une phrase d’un documentaire en Cours élémentaire 1re année (7-8 ans), 2e séance filmée de l’année scolaire
Comparaison des deux évènements remarquables tableaux 1A/1B
Similitude
Différences
Illustration 2 : comparaison de deux évènements remarquables relatifs à la compréhension de l’écrit lu (tableau 2A et tableau 2B)
Premier évènement remarquable (tableau 2A) : représentation mentale de l’écrit lu au Cours Préparatoire (6-7 ans), 4e séance filmée de l’année scolaire
Second évènement remarquable (tableau 2B) : questions de compréhension sur l’écrit lu en Cours élémentaire 1re année (7-8 ans), 4e séance filmée de l’année scolaire
Comparaison des deux évènements remarquables tableaux 2A/2B
Similitudes
Différences
Illustration 3 : comparaison de deux évènements remarquables relatifs à la segmentation du flux oral en unités graphiques mots (tableau 3A et tableau 3B)
Premier évènement remarquable (tableau 3A) : l’espace blanc signifié par l’enseignante en Grande Section (5-6 ans), 1re séance filmée de l’année scolaire
Second évènement remarquable (tableau 3B) : l’espace blanc signifié par l’élève en Grande Section (5-6 ans), 2e séance filmée de l’année scolaire
Comparaison des deux évènements remarquables tableaux 3A/3B
Similitudes
Différences
Pour conclure

Aperçu du texte

Introduction

L’enseignant enseigne alors l’élève apprend. Rien n’est moins simple que d’étayer cette affirmation. Comment repérer chez l’élève, dans l’interaction vivante, les effets de l’enseignement ? L’attention à ce qui se produit dans la situation ordinaire d’enseignement-apprentissage et l’observation de l’élève aux prises avec les objets d’apprentissage didactisés offrent, à certaines conditions, un moyen de constater ses progrès relatifs à un enseignement donné. L’observation longitudinale pourrait ainsi mettre en lumière un indice de l’apprentissage, donc du développement de l’élève.

Cet indice pourrait consister en l’usage de la matérialité relative aux objets matériels et en la corporéité-gestualité qui peut lui être associée. L’exposé qui suit propose une démonstration apte à confirmer l’hypothèse selon laquelle l’usage de la matérialité peut être tenu pour un indice de l’apprentissage et, par suite, du développement de l’élève.

Cet exposé, fondé sur un plan triennal de rec...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claire Taisson et Christiane Moro, « L’usage de la matérialité lors de l’enseignement-apprentissage de la lecture : un indice du développement psychologique de l’élève »Éducation et didactique, 13-2 | 2019, 84-104.

Référence électronique

Claire Taisson et Christiane Moro, « L’usage de la matérialité lors de l’enseignement-apprentissage de la lecture : un indice du développement psychologique de l’élève »Éducation et didactique [En ligne], 13-2 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 08 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/educationdidactique/4122 ; DOI : https://doi.org/10.4000/educationdidactique.4122

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association pour des recherches comparatistes en didactique
  • Logo ESPE de Bretagne
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search