Navigation – Plan du site

AccueilNuméros15-1Éditorial

Texte intégral

1Le numéro 1 qui inaugure le volume 15 nous invite à envisager le savoir comme pouvoir d’action sur le monde et sur soi-même et en ce sens, à considérer qu’il n’y a pas de rupture épistémologique entre savoir d’expérience et savoir académique. Dans le domaine de l’éducation et de la formation, cette assertion invite à poser la question de la transmission : qu’est-ce qui se transmet et comment ?

2Le souci de pluralité des points de vue qui nous anime, tant au niveau des objets d’étude que des méthodes de connaissance de ces objets, conduit la revue, pour nourrir ces questions, à miser sur deux textes de format inhabituel dans une revue de sciences de l’éducation. Ce sont en quelque sorte des retours sur expérience sur la façon dont se transmet l’expérience dans des milieux où il est question d’apprentissage de savoir-faire.

3Le premier, celui de Paul Jorion, problématise la difficulté pour les formateurs à modéliser les gestes du métier de paludier : « comment transmettre, l’autre vérité, celle qui nous est transmise par nos cinq sens, en touchant, en voyant, en écoutant, en goûtant, en reniflant, et dont on ne peut pas faire l’économie ? ». Le questionnement nourri de Jorion trouve un écho avec le second texte, celui de Patrick Doffémont, compagnon Maréchal ferrand, et responsable de l’institut de la transmission des compagnons du devoir : « chez nous, la transmission ne s’explique pas, elle se vit… C’est la soumission aux lois dictées par la nature qui apporte la compétence et la capacité à faire, nous parlons alors de liberté au travail… C’est la soumission qui apporte la liberté ». Deux chercheurs, Fanny Chrétien et Éric Bertrand ont réagi à ce second texte en mobilisant leurs cadres d’analyse. Ainsi se donne à voir la conception anthropologique de l’éducation qui anime la formation des compagnons, mais aussi ses lignes de tension dans la dialectique liberté / soumission et reproduction / transformation pour Éric Bertrand et liberté / appartenance et devoir / épanouissement pour Fanny Chrétien. En termes de transmission, c’est la question des normes, en tant que manières de faire à privilégier qui est alors interrogée. Ce témoignage et les deux réactions qui l’accompagnent ouvrent un dossier sur le compagnonnage, auquel nous invitons les lecteurs et lectrices de la revue à contribuer au fil des numéros.

4L’article d’Amélie Lemieux poursuit la réflexion sur l’apprentissage par le faire (making education) et notamment insiste sur les méthodologies alternatives d’enquête dans la recherche-creation. Elle conclue ainsi : « La théorie devient indiscernable de la forme à travers laquelle elle est exprimée et, réciproquement, le fait de faire devient penser avec nos organes, nos mains, ou tout ce qui permet aux assemblages du fait de prendre vie. »

5En ce qui concerne les trois autres articles, il s’agit encore d’éclairer la question de la transmission des gestes du métier, mais du métier d’enseignant.e cette fois-ci, et en situation de formation.

6Gabriel Pallarès, Thomas Hausberger et Anne Roy se demandent si les étudiants.es sont capables de saisir les dimensions problématiques (épistémologique et didactique) de l’usage de la lettre en algèbre. Les résultats montrent l’intérêt d’enseigner la didactique et l’épistémologie des mathématiques à travers une approche qui favorise le questionnement et le développement d’une pensée réflexive et critique.

7Le projet de Fabienne Brière et Pascal Simonet est d’étudier la dynamique aux plans didactique et psychologique de mobilisation / co-construction des savoirs au contact des registres du métier dans l’activité conjointe entre deux étudiant.es stagiaires et le formateur chercheur au cours de l’entretien d’auto confrontation croisée, considéré comme un système didactique de formation. Celui-ci permet de révéler les savoirs qui pourraient ensuite servir de support à la co-construction de scénarios débattus collectivement par les étudiant.es stagiaires à partir de traces filmées de leur activité.

8Dans la continuité, Marcos Maldonado explore selon une approche linguistique la question de la conformation et de l'évolution du répertoire didactique au cours des stages d'enseignement. L’auteur donne ainsi à voir son cadre interprétatif à propos de traces discursives dans le cadre de l'analyse d'un cas. Ainsi sont éclairés les fondements théoriques qui permettent de mettre en relation les modalités énonciatives avec les processus cognitifs.

9Enfin, les travaux de Xavier Leroux nous ramènent à la classe, dans la tradition des études sur la géographie de l’éducation. Dans cet article, il met au travail l’hypothèse « que bâtir un enseignement de géographie ayant pour thématique l’éducation et mobilisant les concepts essentiels de l’analyse de l’espace ainsi qu’un outillage approprié apparait tout à fait envisageable ».

10Convier la parole des compagnons pour traiter de la transmission des savoirs, s’intéresser à la mobilisation des savoirs d’expérience dans la formation comme à leur mise au jour dans la recherche, c’est peut-être en filigrane donner à entendre la voix de Paul Feyerabend et de son anarchisme épistémologique radical : la science est un savoir parmi d’autres dans l’ensemble des connaissances produites selon des méthodes hétérogènes et d’autres modèles de savoir ont guidé les hommes dans leur histoire. Ainsi les savoirs – en tant qu’œuvre humaine, comme les considère Yves Chevallard – sont multiples et leurs modes de production et de transmission pluriels.

11Nous rappelons à notre lectorat l’existence d’un dossier en ligne Les débats : Pratique et preuves – Pratiques fondées sur la preuve, preuves fondées sur la pratique – en accès libre à l’adresse : https://journals.openedition.org/​educationdidactique/​2717. Ce dossier s’enrichira prochainement de nouvelles contributions.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Comité de rédaction, « Éditorial »Éducation et didactique, 15-1 | 2021, 6-7.

Référence électronique

Comité de rédaction, « Éditorial »Éducation et didactique [En ligne], 15-1 | 2021, mis en ligne le 28 avril 2021, consulté le 04 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/educationdidactique/8560 ; DOI : https://doi.org/10.4000/educationdidactique.8560

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association pour des recherches comparatistes en didactique
  • Logo ESPE de Bretagne
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search