Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Ce premier numéro « hors-série » de la revue e Journal de la Recherche sur l’Intervention en Education Physique et Sportive s’inscrit dans la poursuite du travail mené autour de la problématique de l’enseignement des sports collectifs à l’école au sein « Groupe de Recherche sur l’Intervention dans les Activités Physiques et Sportives » (GRIAPS) de l’Université de Bourgogne Franche-Comté. Ce numéro de la revue eJRIEPS constitue donc une collecte de données « à jour » à propos d’un certain nombre de points théoriques qui traversent les conceptions de la didactique des sports collectifs.
Nous poursuivons ainsi un travail de compilation et de production d'écrits, réalisés à partir de la mémoire collective des enseignants d’EPS en relation avec les recherches actuelles. De même, ce numéro fait suite aux articles suivants, déjà parus dans eJournal de la Recherche en Intervention en Education Physique et Sportive.

Dietsch, G. (2015). Approche technologique et forme de pratique scolaire du football en milieu difficile : le modèle du « futsal ». eJRIEPS, 35, 60-85.

Gréhaigne, J.-F., & Godbout, P. (2012). À propos de la dynamique du jeu … en football et autres sports collectifs. eJRIEPS, 26, 130-156.

Gréhaigne, J.-F., Marle, P., & Zerai, Z. (2013). Modèles, analyse qualitative et configurations prototypiques dans les sports collectifs. eJRIEPS, 30, 05-25

Gréhaigne, J.-F., & Nadeau, L. (2015). L’enseignement et l’apprentissage de la tactique en sports collectifs : des précurseurs oubliés aux perspectives actuelles. eJRIEPS, 35, 106-140.

2Cette synthèse s’appuie aussi sur les différents ouvrages publiés aux Presses de l’Université de Franche-Comté.

Gréhaigne, J.F. (Ed.). (2007). Configurations du jeu, débat d’idées et apprentissage des sports collectifs. Besançon : Presses de l’Université de Franche-Comté.

Gréhaigne, J.F. (Ed.). (2009). Autour du temps. Espaces, apprentissages, projets dans les sports collectifs. Besançon : Presses de l’Université de Franche-Comté.

Gréhaigne, J.F. (Ed.). (2011). Des signes au sens. Le jeu, les indices, les postures et les apprentissages dans les sports collectifs à l’école. Besançon : Presses de l’Université de Franche-Comté.

Gréhaigne, J.-F. (Ed.). (2014). L’intelligence tactique. Des perceptions aux décisions tactiques en sports collectifs. Besançon : Presses de l’Université de Franche-Comté.

Gréhaigne, J.-F. (Ed.). (à paraître). Les objets de la technique. De la compétence motrice à la tactique individuelle. Besançon : Presses de l’Université de Franche-Comté.

3Dans ces livres sont articulés données scientifiques et illustrations dans différents sports collectifs par différents auteurs et selon des expériences variées. Tout cet ensemble se veut notre contribution au thème de l’agrégation externe « Enjeux et usage des sports collectifs dans la construction des savoirs en EPS ».
Comprendre les relations entre les actions entreprises et les effets produits est indispensable à la capitalisation des expériences dans le jeu. Comprendre est ici nécessaire pour progresser, car sans compréhension de sa réussite ou de ses échecs, les performances restent aléatoires puisque le joueur n’a pas pu saisir les conditions qui lui ont permis de résoudre les problèmes posés par les configurations du jeu. Alors, les échecs se répètent car les causes de la réussite n’ont pas pu être stabilisées. Comprendre suppose ici l’identification de permanences entre les types d’actions (qui renvoient aux critères de réalisation), et les résultats obtenus (qui renvoient aux critères de réussite dans la tâche). A propos de cette perspective, les programmes insistent d’ailleurs beaucoup sur cette forme de compréhension et ses incidences en termes de « compétences méthodologiques et sociales ».
Les interventions de l’enseignant doivent favoriser cette compréhension : la première condition est d’inscrire concrètement, dans la tâche à réaliser, le ou les critère(s) de réussite. Alors, l’élève aura les moyens de comparer son résultat avec les actions en projet et les activités réellement mises en œuvre. Le recours systématique à des procédures d’évaluation formative comme observations personnelles, feedback extérieurs ou « débats d’idées » (Gréhaigne & Godbout, 1998 ; Deriaz, Poussin, & Gréhaigne,1998) deviendra évident. Une partie de ces procédures visent à solliciter la verbalisation en vue d’une prise de conscience des moyens efficaces autorisant l’atteinte d’un but.
Ce processus peut être facilité, ou au contraire, gêné ou empêché par les caractéristiques des situations et des rapports sociaux dans lesquels ces activités et ces échanges se réalisent. Dès lors, l’étude du développement ne saurait être séparée de l’analyse de la spécificité et de la pluralité voire de la conflictualité des expériences, des contextes à l’œuvre dans ces situations.

4L’équipe qui a contribué à ce numéro Hors Série est composée de :
Fabienne Brière, Didier Caty, Guillaume Dietsch, Jean-Francis Gréhaigne, Patrick Marle, Mathilde Musard, Luc Nadeau, Marie-Paule Poggi, Nathalie Wallian.

5Nous remercions Eric Duprat pour sa relecture attentive.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marie-Paule Poggi et Mathilde Musard, « Préambule », eJRIEPS [En ligne], Hors-série N° 1 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2015, consulté le 22 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ejrieps/1258 ; DOI : 10.4000/ejrieps.1258

Haut de page

Auteurs

Marie-Paule Poggi

Editrice scientifique d'eJRIEPS

Articles du même auteur

Mathilde Musard

Editrice scientifique d'eJRIEPS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License
La revue eJRIEPS est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Haut de page
  • Logo Université de Franche-Comté
  • Logo ELLIADD - Édition, Langages, Littératures, Informatique, Arts, Didactiques, Discours
  • OpenEdition Journals