Navigation – Plan du site

Éditorial

Marie-Paule Poggi, Nathalie Wallian et Mathilde Musard

Texte intégral

Les propositions de manuscrits sont à envoyer à :
marie-paule.poggi[at]iufm.univ-ag.fr

1Dans ce 27ème numéro d’eJRIEPS, nous avons le plaisir de vous présenter cinq contributions originales dans le champ de la recherche en intervention en éducation physique et en sport.
La première rédigée par André Amael s’intéresse à l’Influence de l'Apprentissage Coopératif sur le savoir s'échauffer et la motivation autodéterminée vis à vis de l'échauffement d’élèves de cours moyen. Le dispositif mis en place a permis de comparer deux classes soumises à l’apprentissage coopératif (AC) et deux autres à l'instruction directe (ID). Observations et questionnaires ont complété le recueil. Les résultats montrent l’impact positif de l’AC par rapport à l’ID.
Le second article, intitulé Les activités curriculaires des enseignants d’EPS, entre prescription et liberté : une revue de littérature proposé par Benoît Lenzen propose un tour d’horizon à la fois dense et détaillée des pratiques curriculaires en EPS. S’appuyant sur un modèle d’analyse existant de l’activité de l’enseignant et sur une recension des principaux travaux conduits ces vingt dernières années sur la problématique étudiée (corpus de 62 recherches), l’analyse confirme l’influence de déterminants institutionnels, personnels et relatifs au public scolaire sur les pratiques curriculaires des enseignants d’EPS. L’auteur en tirent des conclusions heuristiques sur la nature des curricula déclarés construits.
Dans L'activité didactique empêchée en EPS en milieu difficile : contribution à la théorie de l'action conjointe en didactique, Nathalie Monnier et Chantal Amade-Escot abordent sous un angle tout à fait original l’activité de quatre enseignants d’EPS exerçant en milieu difficile. Depuis une analyse spécifiquement didactique et à l’aide de concept et méthode empruntés à la clinique de l’activité, la recherche articule finement analyse de l’action didactique en classe et activité empêchée de l’enseignant permettant ainsi de mettre au jour les ressorts et les contraintes à l’origine du fonctionnement des systèmes didactiques observés.
Stéphanie Poriau et Cécile Delens consacrent leur recherche à une question cruciale en EPS : celle de l’étude des stéréotypes de genre et tout particulièrement ceux des parents d’enfants pratiquant une activité physique et sportive à forte connotation masculine ou féminine. L’analyse d’entretiens semi-directifs de douze parents montre le lien entre stéréotypes parentaux et activité physique et sportive de l’enfant. Stéréotypes de genre des parents d’enfants pratiquant une activité physique et sportive à forte connotation masculine ou féminine : interpellation pour l’éducation physique propose donc d’aborder cette thématique sous un angle nouveau, peu exploré auparavant.
Enfin, ce numéro s’achève avec la contribution de David Kirk présentée à Amiens au mois de mai dernier lors de la septième biennale de l’ARIS. Physical Education Futures: Can we reform physical education in the early 21st Century ? soulève des questions de fond sur les conditions d’évolutions de l’éducation physique. L’auteur préconise une approche basée sur la pédagogie des modèles, centrée sur l’élève, inclusive et motivante. Cette démarche suppose que l’éducation physique s’engage dans une réforme radicale mais nécessaire. Nous adressons nos plus chaleureux remerciements à Nathalie Wallian qui a assuré d’une main de maître la traduction française de ce texte contribuant ainsi à une plus large diffusion de son contenu.

2À l’issue de cette année universitaire, nous tenons à saluer le travail des reviewers qui, malgré de lourdes charges de travail, ont accepté de dégager du temps pour mettre leur expertise au service de notre revue. Nous les remercions chaleureusement d’avoir ainsi contribué, par la remarquable qualité de leur production, à la reconnaissance scientifique d’eJRIEPS aussi bien dans le champ des sciences de l’intervention que de l’éducation.
Que soient donc ici remerciés :
Amans Passaga Christine, MCF, Université de Toulouse
Baeza Nathalie, Docteur en STAPS, Université d'Orléans
Bonnery Andrée, IPR, Académie de Dijon
Boudard Jean-Marie, Docteur en STAPS, ENS Cachan
Brière Fabienne, MCF, Université de Franche Comté
Carnus Marie-France, MCF, Université de Toulouse
Caty Didier, Docteur en Sciences du langage, Université de Franche Comté
Cizeron Marc, MCF, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II
Cogérino Geneviève, PU, Université de Picardie
Darnis Florence, MCF, Université de Bordeaux
Deriaz Daniel, Université de Genève, Institut universitaire de formation des enseignants
Duprat Eric, MCF, Département STAPS de l’Université d’Evry - Val d’Essonne
Eloi Serge, MCF, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne
Gal-Petifaux Nathalie, MCF, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II
Godbout Paul, Département d’éducation physique, Université Laval, Québec (QC). Canada
Gréhaigne Jean-Francis, PU, Université de Franche Comté
Grosstephan Vincent, MCF, Université de Reims
Lafont Lucile, PU, Université de Bordeaux
Lemoine Alain, Université de Picardie Jules Verne
Lémonie Yannick, MCF, Conservatoire National des Arts et Métiers
Lenzen Benoît, MCF, Université de Genève
Ligozat Florence, Maître-assistante, Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Education
Loizon Denis, MCF, Université de Bourgogne
Loquet Monique, MCF, Université de Rennes
Mascret Nicolas, MCF, Université de Marseille
Méard Jacques-André, MCF, Université de Nice
Moniotte Julien, Docteur en STAPS, Université de Franche Comté
Mouchet Alain, MCF, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne
Musard Mathilde, MCF, Université de Franche Comté
Nadeau Luc, Département d’éducation physique, Université Laval, Québec (QC), Canada
Poizat Germain, MCF, Université de Bourgogne
Récopé Michel, MCF, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II.
Refuggi Richard, MCF, Université de Grenoble
Robin Jean-François, MCF, INSEP
Sarremejane Philippe, PU, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne
Saury Jaques, PU, Université Nantes Angers Le Mans
Thorel Sabine, MCF, Université d'Artois
Verscheure Ingrid, MCF, Université de Franche Comté
Vors Olivier, Docteur en STAPS, Université de Lille
Wallian Nathalie, PU, Université de Franche Comté

3Nos remerciements vont également à l’IUFM de Franche Comté qui, depuis plusieurs années, nous accorde sa confiance en abritant notre revue sur son site.
Enfin, n’oubliez pas que l’année 2013 s’ouvrira avec le numéro 25 d’eJRIEPS prévu en janvier 2013. Par ailleurs, dans les mois à venir, un numéro sera consacré à la publication d’une partie des communications proposées lors de la 7ème biennale de l’ARIS qui s’est tenue à Amiens du 23 au 25 mai 2012.
En attendant nous vous souhaitons à toutes et à tous une bonne fin d’année universitaire ainsi qu’un bel été.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marie-Paule Poggi, Nathalie Wallian et Mathilde Musard, « Éditorial »eJRIEPS [En ligne], 27 | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2012, consulté le 08 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/ejrieps/3043

Haut de page

Auteurs

Marie-Paule Poggi

Articles du même auteur

Nathalie Wallian

Articles du même auteur

Mathilde Musard

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License
La revue eJRIEPS est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Haut de page
  • Logo Université de Franche-Comté
  • Logo ELLIADD - Édition, Langages, Littératures, Informatique, Arts, Didactiques, Discours
  • OpenEdition Journals