Navigation – Plan du site

Éditorial

Marie-Paule Poggi, Nathalie Wallian et Mathilde Musard

Texte intégral

Les propositions de manuscrits sont à envoyer à :
mppoggi[@]club-internet.fr

Juillet 2010

1L’activité scientifique dans le champ de l’intervention en sport ne fléchit pas et se porte même très bien. L’actualité foisonne en publications et colloques, témoignant ainsi de la vitalité de ce champ de recherche.
Le colloque ARIS de Sherbrooke vient tout juste de s’achever que déjà s’annonce la 7ème biennale de l’ARIS à Amiens (23-25 mai 2012). Dans le même temps, sont parus en mai sous le titre L’intervention en sport et ses contextes institutionnels : cultures et singularité de l’action (Amans-Passaga & al.) les actes de la 5ème biennale de Rodez ainsi que l’ouvrage Sciences de l’intervention en EPS et en sport. Résultats de recherche et fondements théoriques (Musard & al.) (voir une présentation dans ce numéro à la section « présentation des livres »). Nous ne manquerons pas de vous informer de l’arrivée prochaine des Actes de Sherbrooke. Durant trois jours, au Canada, 200 chercheurs ont échangé sur le thème de « Savoir pour mieux former et intervenir dans les activités physiques, sportives et artistiques : pour vivre actif et en santé ». Les communications proposées s’organisaient autour de trois axes majeurs : l’intervention en entraînement sportif, l’enseignement de l’éducation physique et l’éducation à la santé. En 2012, la thématique privilégiée sera : « L’intervention en sport : expériences, savoirs, interactions pratiques et théories » (contact : bcarnel-aris@orange.fr).
Un autre événement à venir mérite d’être signalé. Le prochain congrès international de l’Association Internationale des Écoles Supérieures d'Éducation Physique (AIESEP) se tiendra à La Coruna du 26 au 29 octobre 2010 (http://www.aiesep2010.org/​). Les contenus se distribuent selon quatre thématiques : (1) Professional Development : professional preparation and the development of an active lifestyle, (2) Pedagogical Aspects of Sport and Physical Education : role of the school and PE teachers in promoting physical activity and functions of sports institutions in the promotion of an active lifestyle, (3) Physical Activity for Health : context and characteristics of physical activities in different populations, (4) Social Issues of Sport : social implications in improving the quality of life.

2Dans ce numéro 21 d’eJRIEPS, nous vous proposons cinq contributions.
Le premier article, Les enseignants en éducation physique wallons connaissent-ils le socioconstructivisme et pensent-ils l’utiliser ? écrit par Marc Cloes, Gilles Berwart et Olivier Frederic prend pour centre d’intérêt la démarche socioconstructiviste. L’objectif de l’étude consiste à déterminer dans quelle mesure les enseignants en éducation physique de la Communauté Wallonie-Bruxelles connaissent les principes de cette nouvelle approche et considèrent les appliquer. À partir d’une enquête menée par questionnaires (n = 123), les auteurs notent que, malgré l’augmentation des écrits relatifs au socioconstructivisme, l’apparition de cours spécifiques dans les programmes de formation initiale ou l’organisation de stages spécifiques de formation continue, 4 enseignants sur 10 n’ont aucune idée de ce que représente ce concept. Les résultats illustrent les difficultés rencontrées par les praticiens lorsqu’il s’agit d’actualiser leurs connaissances, d’une part, de les transposer dans leur pratique, d’autre part. Ils soulignent le décalage entre l’évolution des théories pédagogiques et leur appropriation par les acteurs de terrain.
La seconde contribution, L’influence de l’expertise gymnique sur l’intervention didactique dans l’enseignement de l’appui tendu renversé : analyse comparatiste de deux séances d'EPS en Tunisie, sous la plume de Souha El andoulsi, analyse l’activité didactique de deux enseignants d’EPS d'expertise gymnique différente afin de déterminer l'influence de cette expertise sur la mise en scène et la régulation des situations didactiques. Les résultats mettent en évidence des différences sensibles selon l'expertise dans l'APS que ce soit au niveau des intentions, des tâches proposées, ainsi que dans la régulation des activités des élèves.
Le troisième texte, La couleur des maillots en sport collectif : chroniques et légendes contées au peuple des supporters, écrit par Jean-Francis Gréhaigne & Marie-Paule Poggi, aborde un objet d’étude en apparence trivial. En effet, s’intéresser aux histoires et légendes des maillots pourrait au premier abord sembler purement anecdotique, peu importe après tout que les joueurs endossent des maillots rayés ou unis, rouges ou verts. Ce serait toutefois oublier leur fonction emblématique et identitaire. Avec eux, le corps se fait signe et se charge de sens. Il devient le support de représentations et de pratiques particulières qui permettent de délimiter des territoires et de se différencier. Finalement, le maillot exacerbe la puissance sémique du corps.
Jean-Pierre Levain & Denis Loizon, dans Perception des dispositifs d’analyse des pratiques professionnelles par les professeurs stagiaires : existe-t-il une spécificité EPS ?, s’intéressent à la perception de professeurs stagiaires d’EPS des dispositifs d’analyse de pratiques professionnelles (AdPP). Les auteurs se livrent à une analyse fine des spécificités, des effets ainsi que du niveau de pertinence et d’utilité de ces dispositifs. L’étude appréhende les variations selon la spécificité disciplinaire des stagiaires tout en s’attachant au cas particulier de l’EPS.
Marina Loubet dans une Étude de cas des ressentis émotionnels de deux enseignantes débutantes d’éducation physique et sportive se consacre à une analyse clinique des émotions de deux enseignantes débutantes d'éducation physique et sportive. Le but de cette recherche est de mettre en avant les origines des émotions ressenties au cours de l'année de stage. Les protocoles utilisés sont l'autosupervision et le récit de vie. Les principaux résultats mettent en avant que le fait d'enseigner l'EPS engendre des émotions à majorité ressenties comme « négatives » et propres à cette matière.
Enfin, ce numéro s’achève par une contribution originale qui relève de ce que l’on pourrait appeler une « innovation contrôlée » s’inscrivant ainsi dans un type de recherche en plein développement au Québec. Dans Et le formateur d’enseignant réflexif / praxéologue ?, Pierre Boudreau, présente la démarche de praxéologue d’un formateur d’enseignants à la recherche d’autonomie, de conscience et d’efficacité dans son enseignement auprès de futurs enseignants. À partir d’une étude de cas, l’auteur s’appuie sur l’analyse d’un dialogue à l’aide du test personnel d’efficacité élaboré par St Arnaud (2003). Cette dernière a permis au formateur de prendre conscience du caractère « intuitif » de ses réparties et d’élaborer des hypothèses d’action pour l’amélioration de son efficacité.

3L’ensemble de ces articles manifestent une fois de plus la richesse des réflexions, la diversité des méthodologies déployées et le dynamisme des acteurs d’un réseau qui associe avec succès scientifiques et professionnels de l’intervention.

4Comme dans tous les numéros du mois de juillet, nous tenons à remercier, ici, les collègues qui ont œuvré au quotidien pour expertiser les articles de notre revue en 2009 et début 2010.
Christian Alin, Chantal Amade-Escot, Christine Amans-Passaga, Gilles Baillat, Daniel Behets, Daniel Bouthier, Charlotte Beaudouin, Marie-Joseph Biache, Cécilia Borges, Fabienne Brière Guenoun, Ghislain Carlier, Didier Caty, Marc Cizeron, Marc Cloes, Geneviève Cogérino, Bernard David, Jean-François Desbiens, Marc Durand, Serge Eloi, Nathalie -Petitfaux, Paul Godbout, Emilia Kalinova, David Kirk, Denis Loizon, Monique Loquet, Patrick Marle, Nicolas Mascret, Alain Mouchet, Philippe Nouillot, Tizou Perez, Maurice Pierron, Richard Refuggi, Jean-François Robin, Marie-Claude Rivard, Philippe Sarremejane, Carole Sève, André Terrisse, Pierre Valois, Ingrid Verscheure, Nathalie Wallian.

5Nous espérons que vous apprécierez la lecture de ce numéro autant que nous avons eu plaisir à le concevoir. Cet éditorial a été celui de la « transition ». Comme annoncé dans le numéro précédent, Jean-Francis Gréhaigne nous passe le flambeau. Nous essaierons de faire prospérer notre revue en restant fidèles à la ligne éditoriale de son fondateur tout en étant tournées vers l’avenir de la recherche en intervention.
Le prochain est prévu en janvier 2010 avec des articles originaux que nous vous invitons cordialement à nous envoyer !
En attendant nous vous souhaitons à toutes et à tous de bonnes vacances.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marie-Paule Poggi, Nathalie Wallian et Mathilde Musard, « Éditorial »eJRIEPS [En ligne], 21 | 2010, mis en ligne le 01 juillet 2010, consulté le 09 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/ejrieps/4697

Haut de page

Auteurs

Marie-Paule Poggi

Articles du même auteur

Nathalie Wallian

Articles du même auteur

Mathilde Musard

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Creative Commons License
La revue eJRIEPS est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Attribution 4.0 International License.

Haut de page
  • Logo Université de Franche-Comté
  • Logo ELLIADD - Édition, Langages, Littératures, Informatique, Arts, Didactiques, Discours
  • OpenEdition Journals