Navigation – Plan du site
La petite histoire
Lectures

Entre l’ana et l’anecdote : note sur les historiettes bigarrées de Tallemant des Réaux

Gédéon Tallemant des Réaux, Historiettes. Mémoires pour servir à l’histoire du xviie siècle (1659)
Lilia Coste
p. 185-188
Référence(s) :

Gédéon Tallemant des Réaux, Historiettes. Mémoires pour servir à l’histoire du xviie siècle [1659]

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2020.

Aperçu du texte

Écrites en 1657-1659, les Historiettes sont demeurées à l’état de manuscrit jusqu’au xixe siècle, lorsque l’éditeur Monmerqué les découvre dans une vente et, en 1834, décide d’en publier un large extrait, sauvant ainsi Tallemant des Réaux de l’oubli. Détachée de son contexte historique et présentée comme « Mémoires », l’œuvre est portée par l’imagerie associée à l’Ancien Régime et rencontre d’emblée un succès inattendu. L’édition complète des Historiettes paraît en 1862. Passé le premier moment de curiosité pour une description inédite des mœurs du Grand Siècle, une pluie de critiques s’abat pour condamner non seulement le style de l’auteur, mais aussi la manière dont il s’est abaissé à enregistrer les anecdotes les plus douteuses et les plus révoltantes, diffamant ainsi les plus grands personnages de l’Histoire. Les Historiettes sont rééditées en 1960 par Antoine Adam dans la Bibliothèque de la Pléiade, et enfin sous une forme abrégée préfacée par Michel Jeanneret en 2013. Leur com...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lilia Coste, « Entre l’ana et l’anecdote : note sur les historiettes bigarrées de Tallemant des Réaux », Écrire l'histoire, 17 | 2017, 185-188.

Référence électronique

Lilia Coste, « Entre l’ana et l’anecdote : note sur les historiettes bigarrées de Tallemant des Réaux », Écrire l'histoire [En ligne], 17 | 2017, mis en ligne le 28 septembre 2020, consulté le 18 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/elh/1243

Haut de page

Auteur

Lilia Coste

Lilia Coste est doctorante en Langue, littérature et image au sein du CERILAC de l’université Paris-Diderot. Sa thèse a pour objet « L’écriture au féminin dans les Historiettes de Tallemant des Réaux : entre Histoire et Fiction », sous la direction de Florence Dumora et de Pascal Debailly. Elle fait partie de l’équipe de recherche Thélème, « Littérature et sciences humaines de l’Antiquité aux Lumières ».

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS Éditions
  • Logo CERILAC
  • OpenEdition Journals