Navigation – Plan du site
La petite histoire
Lectures

L’opération petit-historiographique

G. Lenotre, L’Impénétrable Secret du sourd-muet mort et vivant (1929), Vieilles maisons, vieux papiers (1906) et La Révolution française (2010)
Alain Delissen
p. 188-194
Référence(s) :

G. Lenotre, L’Impénétrable Secret du sourd-muet mort et vivant, Paris, Perrin, 1929, 215 p.

G. Lenotre, Vieilles maisons, vieux papiers, 2e série, Paris, Tallandier (Texto. Le goût de l’histoire), 2013 [1906, Paris, Perrin], 393 p.

G. Lenotre, La Révolution française, Paris, B. Grasset (Les cahiers rouges), 2010, 513 p. [Reprise en un volume de Sous le bonnet rouge (1936) et La Révolution par ceux qui l’ont vue (1934), Paris, Grasset]

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2020.

Plan

Un inconnu célèbre
Le puzzle de l’histoire
Agents secrets et mystères : la patte (la pâte) du petit-historien

Aperçu du texte

« Comment expliquer que là plus qu’ailleurs s’établit avec le passé une communication merveilleuse ? »

En France, la petite histoire évoque immédiatement quoique assez vaguement le nom et les succès de Gosselin Lenotre (1855-1935). C’est en 2013 que Franck Ferrand l’élit « pape de la petite histoire » sur Europe 1 et qu’une pléiade d’« historiens publics » le ressuscite « grand historien », sur un mode plus affectif qu’analytique. Thérèse Lenotre, sa fille, avait déjà soutenu en 1940 qu’« il avait [au Temps] créé une nouvelle chronique : La petite Histoire, avec un tel éclat que le titre avait fini par baptiser un genre ». Mais on en sait beaucoup moins, dans le détail, sur ce qu’il faut y entendre et sur ce que furent ses secrets de fabrication. De son œuvre abondante, on a choisi de tirer deux types de produit. D’une part, deux volumes de ses formes brèves publiées dans la presse puis en livre, constamment réédités et disponibles aujourd’hui. D’autre part, une monographie de plus l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Delissen, « L’opération petit-historiographique », Écrire l'histoire, 17 | 2017, 188-194.

Référence électronique

Alain Delissen, « L’opération petit-historiographique », Écrire l'histoire [En ligne], 17 | 2017, mis en ligne le 28 septembre 2020, consulté le 23 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/elh/1247

Haut de page

Auteur

Alain Delissen

Directeur d’études à l’EHESS, directeur de l’Institut d’études coréennes du Collège de France, Alain Delissen est historien, géographe et coréaniste. Travaillant sur la période coloniale, il y étudie les formes matérielles, sociales ou symboliques de Séoul, bouleversé par de puissantes migrations où se jouent assimilation et discrimination. Observateur de la Corée contemporaine divisée, il tente d’en saisir l’évolution au moyen privilégié des usages savants et sociaux, publics ou privés du passé national (historiographie, mémoire, récits et transpositions esthétiques, patrimoine). Depuis quelques années, il conduit un séminaire intitulé « Tempéraments historiens » consacré aux écritures non historiennes de l’histoire en Corée.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CNRS Éditions
  • Logo CERILAC
  • OpenEdition Journals